Fiscalité
LaVieImmo.com
FiscalitéFiscalitéjeudi 2 février 2012 à 18h00

Immobilier : Sarkozy veut une nouvelle réforme fiscale


La fiscalité immobilière à nouveau dans le viseur du chef de l'Etat
La fiscalité immobilière à nouveau dans le viseur du chef de l'Etat
La fiscalité immobilière à nouveau dans le viseur du chef de l'Etat (©dr)

Le chef de l’Etat a annoncé jeudi une nouvelle réforme de la fiscalité immobilière. L’occasion de réaffirmer sa volonté d’augmenter la construction de 30 %, afin que les Français « puissent acheter leur logement pour moins cher en augmentant l'offre de logement », rapporte l’agence de presse AP.

(LaVieImmo.com) - Bis repetita. Nicolas Sarkozy, en déplacement à Longjumeau, a annoncé vouloir relancer un chantier de réforme sur la fiscalité immobilière, quelques mois après avoir retoqué en profondeur la fiscalité du patrimoine. Et une fois encore, ce sont les dispositifs d’incitation fiscale qui sont dans le viseur : « Ça fait trop d'années que le secteur est sous perfusion d'avantages fiscaux ou de subventions » a jugé le président.

Une fiscalité immobilière déconnectée de la réalité

« Comme la France doit réduire ses dépenses et réduire son déficit, ça ne peut pas continuer comme ça », cite l’agence de presse. Selon lui, la fiscalité immobilière doit être à nouveau revue, « parce qu'elle ne correspond plus à la situation d'aujourd'hui ».

Nicolas Sarkozy est également revenu sur le vaste chantier annoncé dimanche dernier sur la construction. Il a ainsi réitéré son souhait de modifier le droit de l'urbanisme, en augmentant les capacités de construction de 30 % durant trois ans. Un projet de loi est attendu sur ce sujet d’ici le mois prochain.

Les droits de mutation nuisent à la « mobilité »

Il s’est aussi attaqué aux droits de mutation - perçus par l'Etat et par les collectivités territoriales -, qu’il a considérés comme un frein à la « mobilité », rapporte AP. Des droits trop élevés selon lui : « Si un couple, une famille, déménagent, s'ils vendent leur maison, ils paient 14% de droits de mutation et de frais de déménagement ».

Mais s’il a martelé l’objectif que les ménages « puissent acheter leur logement pour moins cher en augmentant l'offre de logement », il s’est en revanche déclaré hostile à un encadrement des loyers à la relocation dans les zones tendues ; une mesure prônée par la gauche. « Par deux fois » les loyers ont été bloqués durant l’après-guerre, ce qui « a provoqué les plus graves crises du logement que le pays a jamais connues », a-t-il déclaré.

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 1 Reco 03/02/2012 à 18:14 par MisterHadley

    Les 1 2 et 3 sont plutôt bien vus, oui...

    Je ne suis pas d'accord sur la finalité...

    Il est possible de produire un peu plus vite que les sempiternelles cinq années entre la décision et la livraison...

    Mais là où je suis en total désaccord, ce sera sur l'emploi...

    Durant les quelques mois nécessaires à mettre en place tel ou tel décision, rien n'empêche que l'emploi ne soit déjà relancé...

    Par la formation, par exemple, et l'apprentissage...

    Combien de djeuns ne demanderaient qu'à se trouver un boulot sain avec un salaire honnête si l'occasion "d'effacer leurs ardoises" leur était offerte..?

    Le temps "d'apprendre" les process utilisés pour telle ou telle solution immobilière, particulièrement ZE solution... ;), les mises en place de son application feraient que l'on saiserait alors de perdre ce qu'il y a de plus précieux, le temps.

    Avant, il y avait " oui mais on n'sait pas comment qu'on pourrait faire, alors, on s'paye grassement des années durant pour chercher... sans s'presser"...

    Il y aura donc le "comment qu'on fait" mis à disposition, pour qu'ensuite, plus personne ne puisse se cacher derrière des excuses insipides que personne n'osera plus invoqur pour tenter vainement de se justifier de son inefficacité...

    La finalité étant donc de ne plus avoir qu'à prendre une décision :

    Quand on veut, on peut, il suffit de le vouloir...

    Et seul quelqu'un "qui en a" et qui aura la volonté de vouloir faire mieux pourra prendre ce type de décision.

    ;)

  • 1 Reco 03/02/2012 à 17:49 par Immobiliere

    Interressant article sur un sujet qui fait parler. Remarques :

    1)l’argument du "qui fait la loi qu’il faut modifier" est un vrai obstacle (les maires peuvent refuser d'appliquer la mesire) mais n’est qu’un obstacle technique. Oui il faut changer la compétence en la matière , 40 ans de sous construction montrent que la compétence sur le sujet mérite probablement d’être réatribuée ; c’est une difficulté pas un argument pour arréter.

    2)mesure impopulaire. Oui l’opinion publique veut souvent une chose et son contraire, il faut expliquer, expliquer, expliquer. Cela dit les opposants (les derniers étages dans les immeubles que l'on veut surélever ou les voisins) sont probablement minoritaires. Et la densification est favorable sur le plan de la préservation de l’environnement ne l’oublions pas (économies de chauffage, moins de transports...)

    3) Hausse du prix des terrains. c'est vrai à court terme et n'empéchera pas la baisse des prix : si la constructibilité augmente le terrain vaut plus cher au pire de 30% il reste, à ce stade, les économies d’echelle sur les couts de la construction pour faire baisser un peu, à ce stade toujours, le prix des logements . Conduite sur le long terme le déficit de logement se réduira , le prix de vente baissera et le foncier étant la variabe ultime dans le calcul des promoteurs, le foncier baissera aussi.

    Regardons la lune et non le doigt qui la montre !
    la critique (ou plutot le regret) que l’on peut faire est seulement que la mesure n’aura d’effets qu’à long terme. Même l’emploi dans la construction ne redemarera pas avant plusieurs mois et la correction de 40 ans de sous construction prendra plusieurs décenies !

    Mais le reméde est bon : si on manque de logements il faut en favoriser la construction et on y réussit avec une mesure qui ne coute rien au budget.
    Que demander de plus ? Du temps ! Quel politique aura la constance ?

  • 0 Reco 03/02/2012 à 17:22 par ProMac

    Autre truc à réformer : pouvoir garder son emprunt quand on déménage ...
    Actuellement, revendre un bien pour en racheter un autre implique le remboursement de l'emprunt et d'en contracter un nouveau.
    Les gens ont besoin de bouger en temps de crise (où il y a du travail) - si en plus des frais ils se trouvent avec des taux 2 points au dessus de ce qu'ils avaient, c'est autre chose qui ne va pas les motiver non plus.

  • 1 Reco 03/02/2012 à 11:46 par MisterHadley

    Sinon, l'un des rares à avoir une vision qui va bien au dela de "l'immobilier", et qui jusqu'ici, m'aura scothé sera surement le Père Devaert (ou quelque chose comme ça, je ne me rappelle jamais exactement de son nom)...

    Wesh gros, t'as vu..?

    ;)

  • 1 Reco 03/02/2012 à 11:26 par MisterHadley

    Vis en Allemagne, alors..!

    C'te bonne blague...

    :D

  • 0 Reco 03/02/2012 à 11:05 par Laquestiona1000euro

    PRENONS EXEMPLE SUR LES ALLEMANDS, l'IMMOBILIER EST 50% moins cher, et il est de meilleur qualité en plus.

  • 0 Reco 03/02/2012 à 11:00 par Laquestiona1000euro

    C'est pire qu'un retournement de veste LOL, le mec n'a aucune vision, aucune anticipation, aucun ligne directrice. C'est comme si je conduisais les yeux fermées à 180 km/h et que sentant arrivé un mur, je décide de faire un virage à 180 degré.
    Ou pourrait aussi pensé à un pompier pyromane, qui autoriserait la défiscalisation à mort sur le dos des jeunes pendant 5 ans, et puis qui dirait à la fin de son mandat que finalement c’était une mauvaise idée (la faute à pas de chance bien évidemment...) et qu'on a besoin de lui pour réparer ses conneries.

    GOUVERNER, C'EST PRÉVOIR.

  • 4 Reco 03/02/2012 à 10:10 par MisterHadley

    156 millions d'euros... et ce n'est pas encore fini...

    L'est content, chaton..?

    Jalouses-moi en toute connaissance, maintenant, au lieu de faire des ronds dans l'eau inutilement...

    ;)

  • 0 Reco 03/02/2012 à 10:04 par Dégage

    !!!

  • 0 Reco 03/02/2012 à 09:23 par jacques51

    « Ça fait trop d'années que le secteur est sous perfusion d'avantages fiscaux ou de subventions »
    c'est bien de faire son autocritique, ou alors il souffre d'un dédoublement de la personnalité, on dirait qu'il critique la politique d'un autre qui s'appellerait lui aussi sarkozy

  • 1 Reco 03/02/2012 à 07:37 par Pas tout à fait d'accord

    Si on baisse les droits de mutation, ces sommes vont tomber dans la poche des vendeurs.

  • 0 Reco 02/02/2012 à 22:41 par acheteur

    "...la fiscalité immobilière doit être à nouveau revue, « parce qu'elle ne correspond plus à la situation d'aujourd'hui".
    Mieux vaut tard que jamais!
    Mais j'ai comme l'impression qu'il pense à la plus value sur la RP!
    Alors là, si c'est ça, cela va faire du bruit!

  • 0 Reco 02/02/2012 à 19:51 par MisterHadley

    "s'optimisent"... scusez... ;)

  • 3 Reco 02/02/2012 à 19:50 par MisterHadley

    Les hommes évoluent; s'affinent, se performent, s'otimise... s'humanisent... se zénifient... ;)

    Lorsque l'on a atteint le top du top, on ne peut plus aller plus loin...

    Mais on peut y rester, et mieux y "être"...

    A paritr de là, c'est tout bénef, c'est open bar...

    A partir de là, on peut se "lacher", et aller au bout, no plus de son ambition, puisqu'elle est accomplie, mais tout simplement de son "humanité"...

    C'est peut-être là que se sitera la différence entre un Président lambda, un homme d'etat... et un homme qui restera dans l'Histoire...

    ;)

  • 1 Reco 02/02/2012 à 19:31 par levraiproblème

    @Hollandissime

    Je défend pas particulièrement mais si on ne veut plus de Sarkozy, on est presque obligé d aller voter flamby en se retenant de vomir devant tant d'idiotie démagogique dégoulinante du PS.

    Perso je laisse les autre aller voter, ça changera pas grand chose.
    Je fais confiance à l'Allemagne pour commander d'une main de fer l'Europe Fédérale, c'est notre seule planche de salut pour se débarrasser des incompétents qui nous gouvernent depuis 30 ans

  • 1 Reco 02/02/2012 à 18:12 par levraiproblème

    Lol, le mec ca fait 5 ans que le problème de l'immo est connu, et ca fait 5 ans qu'il est aux pouvoir. Il a fait quoi concretement pour les primo qui veulent se loger?
    Il a assommer d'impot les jeunes pour que ses électeurs vieux multi proprio puissent des fiscaliser des achats d'appartements.

    Gouverner c'est prévoir, or ce président tourne plus vite qu'une girouette lol


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...