Fiscalité
LaVieImmo.com
FiscalitéFiscalitémardi 8 octobre 2013 à 10h59

La taxe foncière s'est envolée en 5 ans


La taxe foncière a le plus fortement augmenté à Paris en 5 ans
La taxe foncière a le plus fortement augmenté à Paris en 5 ans
La taxe foncière a le plus fortement augmenté à Paris en 5 ans (©dr)

L’Union nationale de la propriété (UNPI) indique dans son étude annuelle que la taxe foncière a augmenté « beaucoup plus vite que les loyers ». Celle-ci affiche une hausse de plus de 21 % entre 2007 et 2012.

(LaVieImmo.com) - 21,17 %. C’est la hausse des taxes foncières en France entre 2007 et 2012, alors que sur cette période l’inflation a progressé de 8,18 %, selon l’étude annuelle de l’UNPI. Les 50 plus grandes communes françaises suivent la tendance : +20,21 %, une « hausse démesurée » selon le groupement de propriétaires.

Ce qui résulte de deux facteurs : « d’une part les valeurs locatives, assiette de l’impôt, ont été majorées de 9,43 % entre 2007 et 2012 (lois de finances) ; d’autre part, les taux d’imposition des départements des communes ou groupements de communes ont, globalement, augmenté de 10,73 % au cours de la même période », indique l'étude.

Pour le groupement de propriétaires-bailleurs, le constat reste le même d’année en année : « la taxe foncière augmentant beaucoup plus vite que les loyers, les salaires ou les retraites, l'impôt foncier pèse de plus en plus sur le budget des ménages propriétaires, allant jusqu'à représenter plusieurs mois de loyer, de salaire ou de retraite ».

Plus forte hausse à Paris

Simulation LMNP Censi Bouvard
Simulation loi Censi Bouvard

Calculez votre économie d'impôt en quelques clics !

Dans le détail, c’est dans la capitale que l’impôt a le plus progressé – et de loin - en cinq ans : +67,9 %, du fait de la création en 2009 d’un taux départemental selon l’UNPI. Argenteuil (+36,71 %), Nantes (+30,64 %) et Saint-Denis, en Seine-Saint-Denis (+30,15 %) ont aussi eu droit à une hausse supérieure à 30 %. A l’inverse, les communes où la taxe foncière a augmenté le plus faiblement sont Aix-en-Provence (+10,44 %), Reims (+11,12 %), et Nîmes (+12,40 %). Fort-de-France, en Martinique, est la commune avec la plus petite hausse : +8,48 %, à peu près le niveau de l’inflation.

L’UNPI demande que soit mis « fin au dérapage de la taxe foncière, et pour ce faire que les taux d’imposition soient bloqués, seule pouvant jouer la majoration des valeurs locatives par la loi de finances (limitée à l’inflation) ».

Le niveau de hausse dans les 10 plus grandes communes françaises (2007-2012)

  • - Paris : +67,90 %
  • - Lyon : +14,39 %
  • - Marseille : +15,34 %
  • - Toulouse : +19,09 %
  • - Lille : +15,17 %
  • - Bordeaux : +14,61 %
  • - Nice : +23,27 %
  • - Nantes: +30,64 %
  • - Strasbourg : +13,28 %
  • - Rennes : +24,63 %

Vous souhaitez réduire vos impôts? Téléchargez gratuitement notre guide loi Duflot

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 10/10/2013 à 11:53 par chass-appart

    Le % d'augmentation est une chose, mais il faut voir d'où on part. Certaines communes ont un taux d'augmentation + faible, mais on arrive à des sommes très élevées. La, c'est la grande inégalité. On part de valeur locative estimées dans les années 70 et réévaluées depuis. De telle sorte que les appartements des cités, qui à l'époque avaient une salle de bains et des wc intérieurs, avaient une valeur supérieure aux mêmes surfaces en centre ville, qui aujourd'hui se vendent 5 à 10 fois plus cher.
    Autre souci : e banlieue on paye pour toutes les strates administratives : commune, communauté de communes, département, région, ... qui n'ont pas de souci de modération budgétaire et embauchent à tour de bras

  • 1 Reco 09/10/2013 à 10:51 par hé-hé

    en France tout marche par cadeaux car les gens sont incapable de réfléchir, ils sont nuls en math !
    Si le gvt dit demain, vous allez avoir 5 000 euros si vous achetez n'import quel bien immo, croyez-moi il y aura des milliers de moutons qui vont se jeter sur les annonces et vont chercher à tout prix d'acheter pour toucher le cadeau. Ils s'en foutent ! Quitte à s'endetter sur des sommes astronomiques mais LE CADEAU ! LE CADEAU ! C'est ça qui importe. Ils ne savent pas ce que c'est l'offre et la demande, le mécanisme de constitution du prix d'un bien immo... ils pensent sérieusement que le prix affiché est réel ! Soit ! Une vrai solution c'est de tout vendre en France et de se casser sauve qui peut...

  • 0 Reco 09/10/2013 à 05:06 par Elméroméro

    Vous avez raison vendez vendez amis francais vendez et a bon prix Hollande a doublé le plafond du livret A profitez en 2,25 de taux d'intéret c la grosse folie non?A la limite un petit scellier-dufflot tout neuf avec un beau crédit sur 25ans qui payera une jolie porsche tte options a mon banquier.Et puis il est bien connu que l'immobilier c des impots des locataires qui ne payent pas leurs loyers quittent l'appartement en le détruisant un vrai puits sans fond cette affaire maudit pays.
    Et puis surtout je cherche a acheter alors vendez amis francais vendez.

  • 0 Reco 08/10/2013 à 23:41 par Phil M

    On oublie de dire que les commerçants en location pure sont contraint de payer la taxe foncière à la place du propriétaire. C'est souvent stipulé dans le bail. La aussi il faudrait interdire ce procédé dont beaucoup de propriétaire abusent.

  • 2 Reco 08/10/2013 à 22:50 par antoine

    les fameuses valeurs locatives sont une belle excuse pour faire exploser les taxes foncieres!

    ce gvt veut une france de locataires , de gens au rsa et en hlm, et de quelques renties ultra riches, le tout votant ps evidemment...

  • 3 Reco 08/10/2013 à 20:13 par Ténardier

    @alancap34 Vendez avant le 1 Janvier 2014 sinon vous allez découvrir les joies de payer une taxe d'habitation sur résidence secondaire.

  • 0 Reco 08/10/2013 à 16:41 par Gaston

    @alancap34 : très bonne décision, vous ne vendrez sans doute jamais plus cher que ce que vous pouvez en tirer aujourdh'u ! Profiter des quelques pigeons restants pour vous retirer et investir sur les vrais supports d'avenir...

  • 1 Reco 08/10/2013 à 16:27 par alancap34

    Après 18ois de loyer impayés , j'ai pu récupérer l' appart ( petit ) que j'avais acquis en 1990 à crédit pour me faire un complément de retraite , les impôts foncier me confortent aujourd'hui dans ma décision de ne plus chercher de locataires , mais un acheteur , ne pas toucher de loyer et payer le foncier , très peu pour moi , le fruit de la vente sera placé en banque , rapport + faible , mais pas d'emmerdes !!!!!

  • 1 Reco 08/10/2013 à 14:40 par hé-hé

    et pour la droite c'était facile aussi de dépensé de l'argent en donnant des cadeaux fiscaux et puisant dans la dette sur les marchés obligataires ? Hein ? Toute sorte de Scellier, PTZ dans l'ancien etc etc. ? C'est du vol ça !

  • 2 Reco 08/10/2013 à 14:22 par slide

    DEREK, j'ignorais que le parti de M. Balkany, maire de la commune la plus endettée de France par habitant, un parti nommé UMP, était de gauche... Si seulement il était si facile de choisir un camp pour que tout aille bien, on n'en serait pas là...

  • 4 Reco 08/10/2013 à 14:02 par DEREK

    et les parisiens veulent encore de la gauche.
    La gauche ne sait que créer de l'impôt. Facile de dépenser l'argent qu'on n'a pas gagné

  • 1 Reco 08/10/2013 à 13:14 par Emmanuel parisien

    A paris même si cette taxe a explosé, elle reste encore une des moins chère de France. Donc aligner des chiffres ne sert à rien.

  • 2 Reco 08/10/2013 à 11:48 par Hollandissime

    Je m'en tape je loue : c'est hasbeen d'etre proprio...

  • 3 Reco 08/10/2013 à 11:44 par Lucien

    Quel bonheur d'être locataire ! :)

  • 4 Reco 08/10/2013 à 11:41 par doriandoy

    Faut bien financer les ronds points avec une sculpture faite par un ancien copain de classe du maire ou d'un élu local et vendue à peine 1.000.000€ ...


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...