Fiscalité
LaVieImmo.com
FiscalitéFiscalitémardi 2 avril 2013 à 13h19

Les impôts locaux ne devraient guère augmenter en 2013


La taxe foncière a augmenté de plus de 20 % depuis 2006 (UNPI)
La taxe foncière a augmenté de plus de 20 % depuis 2006 (UNPI)
La taxe foncière a augmenté de plus de 20 % depuis 2006 (UNPI) (©dr)

A un an des municipales, nombre de communes opteraient pour la modération en matière de taxe d’habitation et de taxes foncières.

(LaVieImmo.com) - Bonne nouvelle pour les contribuables : selon Le Figaro, l’approche des élections municipales, en 2014, promet de limiter la progression des impôts locaux, « les maires évit[ant] de relever la taxe d’habitation et les taxes foncières » avant le scrutin.

« Dans la plupart des communes, les taux d’imposition ne devraient pas augmenter en 2013, confie au quotidien Philippe Laurent, président UDI de la commission des finances de l’Association des maires de France (AMF). Et là où il y aura des hausses, elles devraient être limitées, de l’ordre de 0,5 % ».

Les grandes villes – Paris, Lyon, Marseille, Lille, Toulouse, Bordeaux, Nice et Nantes – auraient ainsi renoncé à relever les taux appliqués à la taxe d’habitation, la part communale de la taxe foncière sur le bâti et la taxe foncière sur le non-bâti. Une décision partagée par un grand nombre de métropoles régionales, au rang desquelles Rouen, Angers, Niort ou Agen. Les départements, qui prélèvent l’autre part de la taxe foncière sur le bâti, « devraient être tout aussi raisonnables », poursuit Le Figaro : 70 % d’entre eux devraient opter pour le statu quo, les 30 % restants pratiquant des hausses de 0,5 à 2 %.

« Toutefois, même un heureux ménage situé dans une commune et un département où les taux n’augmenteront pas verra sa facture de taxe d’habitation ou de taxe foncière progresser de 1,8 % en 2013 », du fait de la revalorisation des valeurs locatives, décidée par le Parlement.

Une étude publiée à l’automne 2012 par l’Union nationale de la propriété immobilière (UNPI) montrait que la taxe foncière sur les propriétés bâties avait augmenté de près de 21 % en moyenne nationale depuis 2006.

Calculez vos économies d'impôt grâce la Loi Duflot

François Alexandre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 08/04/2013 à 17:09 par Onaniste

    c'est normal, c'est bientôt les élections

  • 0 Reco 04/04/2013 à 10:20 par Gironimo

    M. Mouillart

    Le droit de propriété existe en franvce et n'a pas à être spolier pour financer des politiques publiques par trop déficitaires.

    Les propriétaires ne sont pas des voleurs et les augmentations de taxes sur le résidences secondaires ou logements vacants que vous préconisez sont de l pure spoliation.

    Si vous voulez à titre personnel payer plus d'impôts, n'hésitez pas à faire un don à l'état français.

  • 0 Reco 04/04/2013 à 10:18 par Gironimo

    POUR MIEUX LES AUGMENTER EN 2014 APRES LES ELECTIONS.

    Politique d'escrocs !


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...