Fiscalité
LaVieImmo.com
FiscalitéFiscalitémercredi 10 octobre 2012 à 10h41

Les propriétaires-bailleurs veulent un blocage des taux de taxe foncière


(LaVieImmo.com) - L’Union nationale de la propriété (UNPI) demande aux collectivités locales un « blocage » des taux de taxe foncière. Les propriétaires-bailleurs constatent en effet une hausse de près de 21 % entre 2006 et 2011, « alors que l'inflation a seulement progressé de 8,2% pendant cette période », selon Jean Perrin, président du groupement cité par l’AFP.

Dans une étude présentée ce mercredi, l’UNPI estime que les communes sont « responsables, à égalité avec l’Etat, de la moitié de la hausse ». Ainsi, « pour certains propriétaires occupants, la taxe foncière représente déjà un mois de leur retraite et certains d'entre eux ne pourront pas rester dans leurs logements ».

Afin de compenser le manque à gagner pour les communes, M. Perrin préconise de construire davantage de logements neufs et d' « encourager les opérations d'amélioration de l'habitat, permettant ainsi une hausse des valeurs locatives sur lesquelles sont basées les différentes composantes (régions, départements, communes) de cette taxe », précise l’AFP.

A. F. - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 11/10/2012 à 22:26 par MisterHadley

    :D

  • 0 Reco 11/10/2012 à 21:55 par antoine

    "Faut acheter"

    l'enclume, on t'a connue plus subtile quand même... :))

  • 0 Reco 11/10/2012 à 21:34 par L'enclume

    Faut acheter

  • 0 Reco 11/10/2012 à 19:43 par LABONNEBLAGUE

    "pour certains propriétaires occupants, la taxe foncière représente déjà un mois de leur retraite et certains d'entre eux ne pourront pas rester dans leurs logements".
    Depuis 2006 je suis dans ce cas là en tant que locataire (taxe d'habitation avec loyer =50%du salaires)et actif au presque smic, depuis tous ce temps, je possède qu’un frigo, alors les proprios retraité assis sur 140% de hausse en cash...

  • 0 Reco 11/10/2012 à 17:56 par Moij'dis

    Les cassos= les assistés....ceux qui glandouillent au frais de la société!!

  • 0 Reco 11/10/2012 à 17:32 par Onaniste

    et comment les maires socialos vont financer leurs cassos ?

  • 0 Reco 11/10/2012 à 16:50 par fidalgo

    de toute façon les jeunes sont au chomdu....
    je les appelle la generation crevard....la demande va se desolvabilliser d'année en année, c'est mecanique !

    la pyramide de ponzi s'ecroulera par le bas....il n'y aura plus de marché de revente, quand les mafieux de l immo en auront marre de l immobilisme, il feront comprendre aux vendeurs que s'ils ne vendent pas aujourd hui, demain ce sera pire !
    -40% dans les 3ans me semble tres credible, surtout si une hausse des taux intervient !

  • 0 Reco 11/10/2012 à 16:35 par Igloo

    @ l'enclume (le bien nommé) : A mon avis fait gaffe que ce ne soient pas les vautours et autres rapaces de l’immobilier qui ont TOUT fait pour que les prix flambent, et par conséquent que les nouveaux arrivant sur le marchés ne puissent plus se loger, qui se retrouve raccourcis. Le problème du logement surpayé au profit de certains est un danger pour la société; la crise économique, qui va finalement arriver en France, va le rappeler dans peu de temps.

  • 0 Reco 11/10/2012 à 13:03 par L'enclume

    les taux des taxes devront baisser si les gouvernants ne veulent pas laisser leurs têtes place de la bastille.

    je dis ça je dis rien ce n'est qu'un avis... mais tellement partagé.

  • 0 Reco 10/10/2012 à 23:58 par antoine

    ils non qu'a revendre et ils ne ieront plus de txe fonciere!

  • 0 Reco 10/10/2012 à 20:48 par MisterHadley

    Hum, Ils ne vont pas être déçus...! ))

    Qui va passer à la caisse maintenant que tout le monde sait qu'il orienter l'épargne des français vers des secteurs productifs?

    :D

  • 0 Reco 10/10/2012 à 13:48 par marc19

    Faut préciser qu'à Paris , on partait de trés bas...................

  • 0 Reco 10/10/2012 à 12:13 par Trouduc

    Entre 2006 et 2011, 180% à Paris, et 120% à Nice et à Chartres!
    On est loin des 21%


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...