Fiscalité
LaVieImmo.com
FiscalitéFiscalitélundi 9 mars 2015 à 14h30

Logement : Le Medef fait ses propositions


Le Medef fait ses propositions pour le logement
Le Medef fait ses propositions pour le logement
Le Medef fait ses propositions pour le logement (©dr)

Fiscalité plus incitative, abrogation de l'encadrement des loyers, soutien aux maires-bâtisseurs... Après les annonces récentes de François Fillon, mais avant celles à venir de Nicolas Sarkozy, le syndicat patronal fait ses propositions pour le logement, dont certaines sont déjà mises en œuvre par le gouvernement.

(LaVieImmo.com) - S'il juge que le plan de relance du gouvernement pour le logement « va dans le bon sens », le Medef juge celui-ci encore « insuffisant » dans son Livre blanc dévoilé ce lundi 9 mars, rapporte l'AFP. Le constat : les salariés, victimes de longs déplacements à cause des « prix élevés » de l'immobilier, sont « moins productifs », d'après le président du Medef, Pierre Gattaz. Or la politique actuelle du logement manque, selon l'organisation patronale, d' « une vision sur la fiscalité du logement, et une pérennité des aides existantes sur la rénovation ».

Que faudrait-il faire ? Le Medef met sept propositions sur la table. Sur le plan de la construction, en premier lieu, l'Etat est enjoint de « libérer du foncier constructible à des conditions abordables là où sont localisés les besoins ». Ce qui passera par une fiscalité incitative sur les terrains à bâtir, la généralisation des plans locaux d'urbanisme intercommunaux (PLUI) et encore un soutien financier aux maires bâtisseurs. Des mesures que le gouvernement a récemment commencé à mettre en œuvre.

Moratoire sur la construction

Le groupement prône ensuite « un moratoire pendant au moins trois ans » sur la réglementation du secteur, afin de mieux cibler les « règles et normes obligatoires inutiles, excessives ou prématurées ». Une mesure également mise en chantier par la ministre du Logement, Sylvia Pinel. Mais pour le Medef, l'État doit aussi « renforce(r) l'attractivité des dispositifs d'aide à l'investissement locatif » comme le Pinel, récemment remanié, et rallonger la durée de remboursement du Prêt à taux zéro (PTZ+).

Enfin,il s'agit de redonner confiance aux investisseurs institutionnels, par un nouveau « cadre juridique et fiscal », pour que ces derniers reviennent dans le logement. Parmi les mesures préconisées, la généralisation de la TVA à 5,5 % sur les travaux de rénovation énergétique et l'abrogation » de l'encadrement des loyers, qui doit lui voir le jour dans les semaines qui viennent.

André Figeard - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 09/03/2015 à 19:50 par PLIL

    Maurice " c'est de la schizophrénie ou de la malhonneteté..."

    c'est la malhonnêteté caractérisé du lobbying : le rapport a été rédigé par les fédérations de l'immobilier (Fédération des promoteurs , celui du bâtiment, la Fnaim)

    Car un syndicat dit libéral qui revendique plus de dépense publique dans le logement c'est juste pas crédible

  • 1 Reco 09/03/2015 à 19:03 par Maurice

    Quand on sait que l'immobilier cher défavorise la mobilité professionnelle, encourage l'inflation des salaires et plombe la rentabilité des entreprises, injecter des aides pour continuer à gonfler la bulle , c'est de la schizophrénie ou de la malhonneteté...

  • 0 Reco 09/03/2015 à 18:56 par PIERRE

    rien de neuf de la part du MEDEF encore plus d'aides de la part d'un syndicat qui prône le libéralisme...
    c'est ça la droite française, plus de subvention pour financer le capitalisme!!!


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...