Fiscalité
LaVieImmo.com
FiscalitéFiscalitéjeudi 13 octobre 2016 à 11h26

Taxe foncière : la facture s'alourdit pour les propriétaires


La taxe foncière a progressé de près de 15% sur la période 2010-2015
La taxe foncière a progressé de près de 15% sur la période 2010-2015
La taxe foncière a progressé de près de 15% sur la période 2010-2015 (©Philippe Huguen - AFP)

35 départements français ont augmenté leur taux en 2016, contre 11 en 2015, selon une étude de l'UNPI publiée jeudi 13 octobre. Et sur la période 2010-2015, elle a progressé de près de 15%.

(LaVieImmo.com) - La taxe foncière est arrivée dans les boites aux lettres depuis quelques semaines maintenant, mais la relative modération des dernières années est visiblement terminée. Selon une étude de l'Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI) publiée jeudi 13 octobre, 35 départements ont augmenté leur taux en 2016, contre 11 en 2015.

La hausse la plus spectaculaire a été enregistrée dans les Yvelines, où le taux a flambé de près de 68%. Ce département de la grande couronne de la région Île-de-France pulvérise le record détenu jusque-là par le Var, dont le taux avait progressé l’an passé de 20%. Et ce n’est pas le seul. Le Val-d’Oise (+30%), l’Essonne (+30%), le Nord (+27%) et le Loir-et-Cher (+26%) affichent des "performances" impressionnantes.

À l'inverse, les cotisations départementales ont faiblement progressé dans les Hauts-de-Seine (+5,2% en moyenne), dans le Morbihan (+5,9%), à La Réunion (+6,5%), ou encore en Martinique (+6,8%) et en Guadeloupe (+6,9%), n'y augmentant qu'en raison de la revalorisation annuelle des valeurs locatives.

Au total, dans les 50 plus grandes villes de France, la taxe foncière a augmenté en moyenne de 3,8% en seulement un an, ce qui est "sensiblement plus qu'entre 2014 et 2015 (+2,2%) et trois fois plus qu'entre 2013 et 2014 (+1,1%)", souligne l’étude.

Nantes (+14,5%) Argenteuil (+12%) Saint-Denis (+11%) et Lille (+10,5%) figurent en tête des grandes villes où la taxe foncière a le plus augmenté cette année. En réalité, seule 16 communes (dont Paris) n'ont pas bougé. La taxe foncière n'y a augmenté que de 1%, ce qui correspond simplement à la hausse des valeurs locatives décidée chaque année par l'État.

Près de 15% de hausse entre 2010 et 2015

En plus des chiffres de 2016, l'UNPI s’est intéressée à la période 2010-2015. Ainsi, sur l’ensemble du territoire, la taxe foncière a augmenté en moyenne de 14,7%. Cette hausse, quasiment 3 fois plus forte que celle de l'inflation, connaît toutefois un ralentissement "heureux" par rapport aux périodes précédentes de 2009-2014 (+16,4%) et est "surtout inférieure aux hausses astronomiques" de 2008-2013 (+21,3%) et 2007-2012 (+21,2%), tempère l'UNPI.

Au niveau global, en cumulant les taux du département et de la commune, ce sont les habitants de Lille qui, parmi les cinquante plus grosses villes de France, ont connu l'augmentation de la taxe foncière la plus spectaculaire entre 2010 et 2015 (+23%), devant ceux d'Angers (+20,9%), de Clermont-Ferrand (+20,6%), de Lyon (+20,3%) et de Créteil (+20,1%).

À l’inverse, c'est à Grenoble que la taxe foncière a le moins progressé en cinq ans (+6,35%), ainsi qu'à Poitiers (+6,43%), Roubaix (+6,58%), Nice (+6,77%) ou encore Tourcoing (+7,18%).

Les chiffres à l'échelle de la France entière sont encore plus impressionnants. Et la palme de la plus forte hausse de la taxe foncière ces 5 dernières années revient à Tavaco, en Corse-du-Sud (+ 180%). Enfin, près de 250 communes ont choisi de réduire leur taxe foncière, à l'image de Punerot, dans les Vosges (-25%).

Marie Coeurderoy édité par J.M.



>> Comment réduire vos impôts avec un investissement loi Pinel

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...