Fiscalité
LaVieImmo.com
FiscalitéFiscalitémercredi 16 novembre 2011 à 17h07

Taxe foncière : Les propriétaires à l'assaut de la "pression fiscale"


L'UNPI monte au créneau sur la hausse de la fiscalité locale
L'UNPI monte au créneau sur la hausse de la fiscalité locale
L'UNPI monte au créneau sur la hausse de la fiscalité locale (©dr)

Les cotisations totales de taxe foncière ont augmenté, en moyenne, de près de 22 % entre 2005 et 2010, selon l’observatoire des taxes foncières de l’Union nationale de la propriété immobilière (UNPI). 45 % des communes ont connu sur cette période une hausse comprise entre 10 et 20 %.

(LaVieImmo.com) - Les propriétaires se font entendre sur les taxes foncières sur les propriétés bâties. Ces dernières ayant considérablement changé après le passage de la loi de finances pour 2009, qui a transféré aux départements la part régionale de cette imposition locale. Après analyse, l’UNPI fait un double constat : une forte hausse et de fortes disparités entre communes.

En cinq ans, celles-ci ont en effet augmenté de 21,94 % sur l’ensemble du territoire, égratignant un peu plus au passage le pouvoir d’achat des propriétaires. Des hausses de cotisations qui sont « sans commune mesure avec l’inflation (l’indice des prix à la consommation n’a augmenté entre janvier 2005 et janvier 2010, que de 8,5 %) ou avec la hausse des loyers du secteur privé », fait valoir le groupement.

Hausse de 72 % à Paris

Autre enseignement, les communes sont loin de subir le même impact. Sur cette même période, l’augmentation la plus forte a été enregistrée à Paris : +71,97 % selon l’UNPI. Et alors que 45 % des communes, soit 16 470, ont connu une hausse de cotisations de 10 à 20 %, 70 communes (0,2 % du total) ont vu elles leur taxe foncière baisser. Les villes de Rennes et Saint-Denis, qui se situent respectivement à la deuxième et troisième place des plus fortes progressions, restent loin derrière la capitale, avec +34,94 % et 30,93 %.

Une pression fiscale «  déconnectée  »

L’UNPI souhaite en conséquence qu’il soit « mis fin à cette hausse excessive (…), qui fait peser sur les propriétaires une pression fiscale de plus en plus forte et déconnectée de leurs facultés réelles de contribution ». Un poids sur les propriétaires bailleurs, estimé à l’équivalent « d’un mois à trois mois de loyer ».

Jean Perrin, président de l’UNPI, dénonçait par ailleurs début novembre l’instauration du nouveau taux intermédiaire de TVA, de 7 %, dans les travaux de rénovation des logements.

L'évolution des cotisations dans les 50 communes les plus peuplées, entre 2005 et 2010

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 07/12/2011 à 10:49 par guiralou

    encore plus chocant, la disparité à Paris entre 2 logements de meme standing, dans la meme rue compte tenu des variations des valeurs locatives selon l'ancienneté du logement. ainsi un logement ayant une valeur superieure à un autre peut etre imposé beaucoup moins et a donc subit une augmentation bien moindre en valeur absolue. Les politiques auront -ils le courage soit de revoir la valeur locative soit de changer le mode de calcul?
    Quant à Paris pas cher, personnellement je paie autant pour 2 plces de parking à paris que pour une maison de 200 m2 en Normandie!!
    Vous avez dit Egalité?

  • 0 Reco 16/11/2011 à 22:06 par Analyste

    Les prix de l'ancien ont été multiplié par plus de 3 en 10 ans et ont pris 35% en 18 mois. Qu'il est curieux que cette association ne s'en émeuve pas ! Du coup, les hausses d'impôts locaux sont très mesurées : la TF devrait également augmenter de 250%, ou au moins de 35% !

  • 0 Reco 16/11/2011 à 20:59 par nimportequoi

    Le but des sarkôsistes est de faire dormir tout le monde sous les ponts.

  • 0 Reco 16/11/2011 à 20:40 par En attendant

    la réforme des bases loctives...


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...