Fiscalité
LaVieImmo.com
FiscalitéFiscalitémercredi 11 avril 2012 à 10h25

"Vers la destruction du parc locatif privé ?"


Jean Perrin, président de l'UNPI
Jean Perrin, président de l'UNPI
Jean Perrin, président de l'UNPI (©dr)

Une tribune de Jean Perrin, président de l’Union nationale de la propriété immobilière (UNPI), en réaction à la proposition de Nicolas Sarkozy de supprimer la déductibilité des dépenses de gros travaux des revenus fonciers.

(LaVieImmo.com) - « L’UNPI a pris connaissance avec stupeur des propositions figurant en pages 10 et 11 du programme [électoral] de Nicolas Sarkozy. Il s’agit de la suppression de la déductibilité des « gros » travaux des revenus fonciers. Traitée comme une vulgaire niche fiscale, cette déductibilité ne subsisterait que pour les travaux d’accessibilité aux personnes handicapées et pour les travaux de désamiantage.

Imprécision des termes

L’UNPI relève tout d’abord l’imprécision des termes employés, la notion de gros travaux n’existant pas dans le droit commun des revenus fonciers. S’agit-il des travaux d’amélioration (actuellement déductibles), d’agrandissement (non déductibles), ou de tous les travaux s’ils sont importants quantitativement ?

Par ailleurs, et contrairement à ce qui est annoncé, il n’y a pas de lien direct entre travaux et montant des loyers, la plupart des travaux exécutés permettant seulement de maintenir les logements dans le niveau des loyers de marché.

Des conséquences catastrophiques

Chacun imagine les conséquences catastrophiques d’une telle mesure si elle était adoptée, en termes d’emploi, de qualité de l’habitat, de baisse des impôts encaissés etc.

Par la voix de son président, Jean Perrin, l’UNPI rappelle que cette mesure nécessite une loi, et ne peut donc être adoptée avant les élections. Chaque électeur se prononcera en connaissance de cause des différents programmes des candidats à l’élection présidentielle, pour ne pas nourrir à nouveau des regrets. Il est clair que cette mesure, après la réforme des plus-values, la hausse des prélèvements sociaux, de la TVA etc… signerait irrémédiablement la fin de l’investissement privé dans le parc locatif. »

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 21/04/2012 à 00:03 par Mirko

    Une bonne claque dans le museau de ceux qui attendent que l état perfuse encore une fois l immobilier. Termine on vous dit

  • 0 Reco 11/04/2012 à 23:39 par Igloo

    Giro, aller, sérieusement, ça te fait si mal que ça de voir l'immo baisser? J'en ai bien peur... T'inquiète Giro, c'est normal et c'est bien que le mouvement baissier soit enclenché. Pas de krach, bien sur, mais une baisse de 30% en 3 ans parait inévitable. Sans doute un peu plus. Après difficile de dire. Stagnation, donc avec l'inflation de la monnaie quasi-assurée mais pas des salaires, un baisse encore.
    Giro, pas de panique; prends les pilules que le toubib t'a prescrite et tu te sentira mieux. Mais s'il te plais continues tes posts sur le forum, un comme toi faudrait pas le perdre. Ha ha!

  • 0 Reco 11/04/2012 à 20:33 par Gironimmo

    Mdr

  • 0 Reco 11/04/2012 à 20:30 par Manu

    Houlà ça panique dur là ! Tu vends un appart Giro ?
    Bah moi je te l'achète ! moitié prix ! et c'est une affaire, bientôt tu ne pourras même plus le vendre à ce prix là...

  • 2 Reco 11/04/2012 à 19:57 par Gironimmo

    Je ne vois rien de drôle mais je n'ai pas le même humour.
    Y a pas d'affolement , juste une demande de justice sociale. Et la justice sociale elle implique de respecter tout le monde. Pas seulement les benêts qui attendent infiniment un krach qui n'aura pas lieu.

  • 1 Reco 11/04/2012 à 13:06 par Igllo

    A se tordre de rire. Le Perrin qui appelle maintenant implicitement à voter Hollande... Tellement affolé par sa vision à court terme. Le même Hollande qui va caper les hausses de loyers et introduire la taxation de la plus valu sur les ventes de résidences principales.... Les gros acteurs de l'immo sont tellement bêtes que ça en est comique.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...