Magazine immobilier
LaVieImmo.com
Les archives du magazine La Vie Immobilière
La Vie immobilière N° 15Paru le samedi 1 mars 2008 à 00h00

Fonds immobiliers Vers de bonnes surprises


Début 2008, les meilleurs profitent désormais des caractéristiques défensives du marché...

Un beau chassé-croisé. Depuis le début de l'année, les fonds immobiliers les plus décevants en 2007 sont propulsés aux premières loges, tandis que les « vedettes » de l'exercice passé sont tombées en bas de classement (voir tableau). Avec un DJ Euro Stoxx 50 en hausse de 6,79 % en 2007, contre - 26,49 % pour l'indice immobilier Epra Eurozone, le tableau n'est pas surprenant. Les fonds qui avaient le mieux résisté étaient diversifiés. C'est le cas du tracker Lyxor ETF DJ Construction et Material 600 ou de CNP Assur Pierre, investi à 60 % dans des grandes valeurs de la zone euro. Dans un autre genre, en étant investis dans le monde entier, Elixime Select Real Estate A ou CAAM Actions Immobilier Monde se sont bien comportés en 2007. En 2008, les grandes places financières ont toutes dévissé. Résultat, la diversification ne paie plus et ce sont les fonds qui se singularisent par la « pureté » de leurs portefeuilles qui résistent le mieux. Tous sont exclusivement investis sur l'Europe et, comme SGAM Invest Secteur Immobilier ou CAAM Actions Foncier, ils sont investis dans de grandes sociétés foncières britanniques, françaises, etc. Celles-là mêmes qui, après avoir été pénalisées en 2007, retrouvent des couleurs (voir page ci-contre).

Valeurs défensives

Alors que les mauvaises nouvelles s'accumulent, les investisseurs s'intéressent à des actifs servant des revenus récurrents et affichant une bonne visibilité. En cela, avec la baisse des valorisations subie par les sociétés foncières, ces dernières ont enregistré une hausse de leur rendement. Ainsi, l'immobilier retrouve des caractéristiques de valeurs défensives dont les investisseurs sont friands. D'où un indice Epra Eurozone en hausse de 0,53 % sur le mois de janvier. Ce sont surtout les grandes sociétés foncières qui permettent aux meilleurs gérants de tirer leur épingle du jeu. La gérante du fonds Compagnie Immobilière Acofi - l'un des rares à s'être maintenus au même niveau l'an dernier et en 2008 - ne s'y est pas trompée. Klépierre et Unibail Rodamco ont ses préférences, compte tenu de leur stratégie d'investissement et de leur politique de distribution claires. Ajoutons que les sociétés foncières très investies dans les centres commerciaux ont le vent en poupe. A l'inverse, l'immobilier de bureaux impose la prudence. Seuls les biens de qualité situés en centre-ville mériteront l'attention. La sélectivité est encore à l'ordre du jour...

Jean-François Tardiveau

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...