Magazine immobilier
LaVieImmo.com
Les archives du magazine La Vie Immobilière
La Vie immobilière N° 14Paru le vendredi 1 février 2008 à 00h00

Grand luxe à l'ouest de Lyon (69)


A Ecully, goûter au charme discret de la bourgeoisie nécessite une mise de fonds importante. Le prix d'une qualité de vie à dix minutes de Lyon.

Cette commune de l'ouest lyonnais, qui figure parmi les plus riches de France, concentre sur son territoire résidences de grand standing, généralement équipées de piscines et de terrains de tennis, anciennes propriétés bourgeoises protégées par de hauts murs de pierres dorées qui ont fait la renommée du secteur, mais également villas plus récentes, elles aussi de belle facture. Se retrouvent ici les vieilles familles lyonnaises et les fortunes récentes, ou encore les cadres dirigeants mutés à Lyon. Tous apprécient l'environnement de cette banlieue très résidentielle, située à seulement dix minutes du centre-ville de Lyon, avec sa vie de village très familiale, son parc du Vivier et la qualité de ses écoles. Autant dire qu'acheter à Ecully nécessite de disposer d'une belle enveloppe financière, particulièrement si l'on vise le centre de la commune.

Ainsi, dans l'une des nombreuses résidences de luxe construites à Ecully dans les années 1970, un duplex de six pièces d'une surface de 130 m2 vient de partir à 620 000 euros. Un prix qui peut paraître élevé, mais chaque pièce bénéficie d'un balcon ou d'une large terrasse arborée qui donne à l'appartement un air de maison. Si l'on recherche de grandes surfaces, les prix s'envolent. Dans une résidence de haut standing, un huit-pièces de 180 m2, prolongé par une terrasse de 35 m2, rénové de façon très contemporaine et bénéficiant d'un parc avec piscine et tennis, a trouvé preneur à 860 000 euros.

Maisons du xixe siècle

Il est également possible de s'offrir le charme de l'ancien en dénichant des appartements aménagés dans des propriétés bourgeoises. Situé dans l'une de ces demeures familiales entourées d'un beau parc collectionnant les arbres centenaires, un cinq-pièces de 145 m2 a fait le bonheur d'une famille d'Ecully qui cherchait à acheter depuis près d'un an. Elle a déboursé 650 000 euros pour cet appartement-maison avec parquets, cheminées et boiseries rénové avec goût.

« A moins de tomber sur des biens de très petite surface ou en mauvais état, il est très difficile de dénicher une maison à moins de 700 000 euros », constate Stéphanie Bonnefoy, responsable de l'agence Laforêt d'Ecully et qui travaille sur le secteur depuis des années. Un couple de médecins vient ainsi de débourser 750 000 euros pour une maison de 165 m2 édifiée au xixe siècle agrémentée d'un parc de 1 000 m2. Les constructions récentes, de qualité, mais certes moins cossues, sont plus abordables. Il est encore possible, à partir de 550 000 euros, de dénicher des villas de 140 m2 avec terrain et même piscine.

Le nec plus ultra reste ces superbes habitations bourgeoises qui font la réputation de la commune et pour lesquelles il faut franchir le million d'euros. Exemple, une magnifique maison de 200 m2 sur trois étages, construite à la fin du xixe et ceinte d'un parc de 1 400 m2, est proposée à la vente à 1 090 000 euros

Catherine Lagrange

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...