Magazine immobilier
LaVieImmo.com
Les archives du magazine La Vie Immobilière
La Vie immobilière N° 8Paru le vendredi 1 juin 2007 à 00h00

Grands projets pour la Duchère à Lyon


Erigé en pleine fièvre bâtisseuse dans les années 1960, le quartier de la Duchère se renouvelle. Entre réhabilitation et construction, la ville entend donner une part plus grande à l'accession à la propriété.

C'était il y a peu encore le quartier le plus mal aimé de Lyon. Le plateau de la Duchère enregistre pourtant cette année la plus forte hausse de la ville, 17,8 %. Les prix ont même triplé en cinq ans, pour atteindre aujourd'hui 1 700 euros le mètre carré. Dans ce quartier, construit à la hâte dans les années 1960 pour répondre à la crise du logement et composé à 80 % d'habitat social, on ne compte que quelques rares copropriétés. Les appartements, jusqu'alors boudés, font le bonheur des jeunes couples qui trouvent à s'installer à des prix sinon abordables, du moins bien inférieurs à ceux pratiqués dans le reste de la ville.

Un futur quartier résidentiel familial

Dans l'ensemble de quatre immeubles appelé Le Château, les logements de 58 m2, tous strictement conçus sur le même modèle, se vendent aujourd'hui autour de 110 000 euros, soit presque 1 900 euros du mètre carré. Il y a cinq ans, ils ne trouvaient pas preneurs à plus de 35 000 euros. Dans la tour panoramique, figure emblématique de la Duchère, les appartements qui bénéficient d'une vue exceptionnelle sur Lyon s'échangent autour de 1 700 euros le mètre carré. A ce prix-là, il faut compter entre 160 000 et 170 000 euros pour un quatre-pièces de 95 m2. Dans la grande barre des Erables, composée aux deux tiers de copropriétés, les prix grimpent même jusqu'à 2 000 euros le mètre carré. Et avec un budget de 150 000 euros, on peut s'offrir un trois-pièces de 75 m2.

Mais ce sont désormais les programmes neufs qui partent comme des petits pains. La Duchère bénéficie des investissements du grand projet de ville (GPV) de l'agglomération lyonnaise et fait l'objet d'une complète restructuration. Les barres d'immeubles tombent les unes après les autres, remplacées par des petits ensembles aérés : 1 600 logements seront démolis et autant reconstruits, proposés en accession à la propriété, à la location ou en résidence services pour étudiants ou personnes âgées d'ici à 2012.

L'objectif est de faire passer la proportion de copropriétés de 20 à 40 % et de transformer la Duchère en quartier résidentiel familial. Les grues s'affairent depuis plusieurs mois déjà, le centre commercial de Balmont est en cours de démolition. Il laissera place à un immeuble d'habitation avec des commerces en rez-de-chaussée. D'ici à la fin de l'année, l'ensemble de la nouvelle voirie sera rendu aux automobilistes. A la rentrée 2006, deux nouvelles écoles ont déjà ouvert leurs portes.

Au centre du quartier, le village de vente des huit programmes immobiliers accueille depuis plusieurs mois les candidats à l'achat, pour la plupart primo-accédants, qui trouvent ici, grâce aux dispositifs d'aide publique, du neuf de qualité à moins de 3 000 euros le mètre carré. Les appartements du programme Les Dominos, construit par Spirit Grand Sud, sont ainsi proposés entre 2 600 et 2 800 euros le mètre carré

Catherine Lagrange

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...