Guides
LaVieImmo.com

Guide Vendre

RETOUR AU GUIDE

Vendre un bien immobilier : les frais qu'il faut envisager

Lors de la vente d'un bien immobilier, les frais de notaires sont à la seule charge de l'acquéreur Vous souhaitez vendre un bien immobilier : maison, appartement, neuf ou ancien ? La vente de ce bien implique des frais qu'il faut avoir en tête :
  • Les frais de diagnostics
  • Les frais d'agence
  • Les frais de mainlevée d'hypothèque
  • Les charges de copropriété
  • L'impôt sur les plus-values potentielles
  • La tva immobilière pour les logements de moins de cinq ans
Voici un tableau récapitulatif qui vous permettra de vous rendre compte du montant de l'ensemble de ces frais en quelques secondes :
Frais à la charge du vendeur Quoi ? Dans quel cas ? Montant indicatif
Frais d'agence Commission de l'agent immobilier qui a permis la vente Si vous êtes passé par les services d'une agence immobilière en signant un contrat : contrat simple, contrat exclusif ou contrat exclusif simple Entre 5 et 10% du prix de vente du bien
Frais de diagnostics Diagnostics immobiliers à faire réaliser par des experts pour la vente de votre bien, ils sont quasiment tous obligatoires pour la signature de l'acte définitif de vente Tous Ces frais sont importants : il est conseillé de vous adresser à un seul expert pour l'ensemble des diagnostics. celui-ci vous fera un prix global plus intéressant et vous délivrera un diagnostic immobilier complet. faites faires des devis pour faire jouer la concurrence. il est possible de déduire ces frais de votre plus-value immobilière imposable mais seulement si ces frais ne sont pas comptés dans le calcul de votre impôt sur le revenu.
Frais de mainlevée d'hypothèque Acte officiel qui arrête les effets de l'hypothèque sur le bien concerné (acte réalisé par le notaire) Lorsque vous avez contracté un emprunt pour l'achat du logement que vous revendez, que cet emprunt est garanti par une hypothèque et que vous vous apprêtez à rembourser cet emprunt par anticipation : vous allez devoir lever l'hypothèque qui existe sur le bien Entre 1 et 2% du capital que vous avez emprunté
Charges de copropriété Montant des charges en cours et des honoraires dus au syndic de copropriété pour l'établissement du questionnaire de copropriété Relevé de l'ensemble des charges de copropriété dont vous êtes redevable à la date de la vente du bien : le notaire adresse au syndic de copropriété un questionnaire et celui-ci doit lui renvoyer un "état daté" des charges en cours ou les montant des travaux envisagés. ce questionnaire permet également d'informer les acquéreurs potentiels. Vous devez régler toutes les charges qui sont arrivées à échéance au jour de la vente + celles dont le montant des travaux a été voté avant la date de la vente. les charges de fonctionnement du trimestre de la vente sont généralement partagés entre le vendeur et l'acheteur au prorata du temps passé pour les frais d'établissement de questionnaire, comptez au minimum 100€ (montant mentionné dans votre contrat avec le syndic de copropriété)
Impôts sur les plus-values Taxe sur la plus-value réalisée à la vente : différence entre le prix d'acquisition et le prix de revente Il existe un grand nombre de cas spécifiques : mieux vaut vous renseigner... les 5 cas d'exonérations : vente de votre résidence principale, vente d'un bien détenu depuis plus de quinze ans, vente d'un bien dont le prix de vente est inférieur à 15 000€, en cas d'expropriation (mais il faut que le prix de vente soit réinvesti dans un délai d'un an), vente d'un bien par une personne titulaire d'une carte d'invalidité ou titulaire d'une pension vieillesse 27% (impôt forfaitaire collecté par le notaire) le vendeur peut déduire du prix de vente différents frais : (frais de notaire, frais d'agence, frais de mainlevée d'hypothèque) il peut ajouter au prix d'acquisition : certains travaux (sur factures) et certains frais d'acquisition (en général on compte 7,5% du prix) ou frais de réglement ed succession pour leur montant réel
TVA immobilière Taxe sur les biens immobiliers neufs Biens immobiliers bâtis depuis moins de 5 ans (seulement pour la première revente dans les 5 ans, si c'est la 2e vente en 5 ans, le vendeur n'a plus besoin de payer la tva immobilière : ce sera à l'acquéreur de payer la taxe de publicité foncière ) ou sur les logements en cours de construction TVA de 19,6% sur la base du prix de cession du bien + les charges (déduction possible des taxes déjà payées sur les travaux) tva à 5,5% sur un bien immobilier destiné au logement social

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...