Agde
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 8 août 2013 à 09h05

De l'immobilier attractif à Agde


Vue des quais de l'Hérault à Agde
Vue des quais de l'Hérault à Agde
Vue des quais de l'Hérault à Agde (©Wikimédia Commons / Spedona)

Les prix sont attractifs dans la perle noire de la Méditerranée. Mais la ville peine à attirer les primo-accédants.

(LaVieImmo.com) - Selon le dernier décompte des notaires, le mètre carré pour des immeubles récents dans les quartiers de nouvelle urbanisation de la ville se négocie autour de 3 000 euros, en baisse d’environ 5 % sur un an. Mais de nombreuses bonnes affaires peuvent être réalisées en ville.

Comme toujours, cette moyenne cache d’importantes disparités, selon que les biens sont neufs ou anciens, en bon état ou à rénover, ou qu’ils se situent dans le centre historique (certains immeubles datent du 14e siècle !) ou route des plages. Au cœur de Agde Historique, l’Agence immobilière de la Mairie, franchisée Era, vend des biens à rénover même avec vue sur l'Hérault à partir de 45 000 euros.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Proche de la place de la cathédrale Saint-Etienne, un appartement de 110 m² avec « beaucoup de charme ancien et en excellent état, avec jardinet intérieur », a trouvé preneur « en moins de deux mois », pour 98 000 euros, confie l’agence. Une maison de 78 m² en pierre de lave (spécialité de la ville), à proximité de l’Hérault, s’est quant à elle vendue 48 000€,. Elle était mise en vente 56 000€. Mentionnons enfin la vente d’un appartement de 3 pièces sur 68,9 m² avec deux terrasses, dans le quartier de la poste. Il est parti pour: 100 000 euros en 4 mois.

Les acquéreurs sont « surtout des étrangers », confie Marie-Claude Gelle, directrice de l’agence. Mais les primo-accédants se font rares, « ils ont du mal à investir dans une résidence principale, il est difficile pour eux de se projeter au regard de la conjoncture », souligne la responsable. Ce que nous confirme un autre professionnel de l’immobilier agathois.

Les quartiers qui ont la cote : la vieille ville, les fameuses maisons en pierre de lave, de manière générale tous les biens avec vue sur l’Hérault. En retrait : le quartier populaire de la Glacière.

François Alexandre et André Figeard - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 11/08/2013 à 11:03 par Albert

    Problème de stationnement ,saleté ,insécurité bref j'en passe...
    C'est la municipalité qui n'a pas joué son rôle en abandonnant littéralement le centre ville au profit d'autre contructions avec des prix qui sont innabordable pour la plupart des Agatois bref je trouve cela honteux

  • 0 Reco 11/08/2013 à 11:03 par Albert

    Problème de stationnement ,saleté ,insécurité bref j'en passe...
    C'est la municipalité qui n'a pas joué son rôle en abandonnant littéralement le centre ville au profit d'autre contructions avec des prix qui sont innabordable pour la plupart des Agatois bref je trouve cela honteux

  • 0 Reco 11/08/2013 à 11:02 par Ccct

    Évidement personne n'en veut y'a que les touristes qui ne connaissent pas la situation déplorable du centre ville


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...