Arcachon
LaVieImmo.com
InterviewInterviewvendredi 2 juin 2006 à 12h30

Questions à François Goudal, directeur de l’agence Crédit foncier de Bordeaux-Mérignac


(LaVieImmo.com) - Comment caractériseriez-vous le marché du bassin d'Arcachon ? Il comprend deux composantes distinctes. A Arcachon, au Pyla et au Cap-Ferret, le parc est composé pour l'essentiel de villégiatures. Très peu d'acheteurs sont étrangers, l'essentiel étant des Bordelais et des Parisiens. Du coup, même si les prix y sont élevés, ils ne sont pas aussi excessifs que sur la Côte d'Azur. Sur le reste du Bassin, que ce soit au sud (La Teste, Gujan-Mestras, Le Barp) ou au centre (Lège, Andernos, Audenge), les acquéreurs sont surtout des actifs travaillant près du Bassin ou à Bordeaux, car la valeur des logements y est plus modérée. Comment voyez-vous évoluer les prix en 2006 ? Au cours des quatre dernières années, ils ont progressé en moyenne de 50 % sur le bassin d'Arcachon et sont désormais élevés. Il est difficile de savoir quel sera l'impact de la hausse des taux d'intérêt. Mais je ne crois pas que les prix vont baisser. Je pense plutôt qu'ils resteront à peu près stables en 2006 et que les acheteurs auront tendance à continuer de s'éloigner vers des communes moins chères.

Propos recueillis par Rodolphe Philippon

Propos recueillis par LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...