Asnières-sur-Seine
LaVieImmo.com
DiversDiversjeudi 7 juillet 2011 à 10h29

Asnières : La barre des Gentianes n'est plus


La barre des Gentianes à Asnières a été détruite hier
La barre des Gentianes à Asnières a été détruite hier
La barre des Gentianes à Asnières a été détruite hier (©dr)

Les quinze étages de la barre des Gentianes, située dans le quartier des Mourinoux à Asnières, ont été démolis hier vers 14 heures. Quelque 317 appartements se sont effondrés en une fraction de seconde.

(LaVieImmo.com) - Beaucoup d’émotion hier dans le quartier des Mourinoux à Asnières. La célèbre barre des Gentianes a été réduite en un tas de gravats, devant de nombreuses personnes venues assister à la fin d’une période de leur vie. Quelques applaudissements mais surtout beaucoup d’amertume pour la démolition des 317 appartements qui la composaient. « C’est un gâchis de détruire de si beaux appartements. Quand on voit la pénurie de logements, ça fait mal au cœur », exprimait au Parisien Yvette Le Hen, 82 ans. Un avis bien différent de Danielle Gigaud qui avoue au quotidien que « les Gentianes avaient mauvaise réputation. La cité dépréciait le quartier nord de la ville ».

Les habitants de la barre relogés

La plupart des personnes qui résidaient dans la barre des Gentianes ont été relogées à environ 300 mètres de là. Ce qui ne fait pas l’affaire de tout le monde. « Ma mère a été la première habitante des Gentianes. A 88 ans, elle a été la dernière à quitter l’immeuble. Ils l’ont relogée dans un bâtiment miteux, rue Emile Zola, au treizième étage avec deux ascenseurs en panne », déclare à Métro Djamel.

Darius Kachani - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...