Asnières-sur-Seine
LaVieImmo.com
DiversDiversmercredi 20 juillet 2011 à 10h32

L'énorme chantier dans les Hauts d'Asnières


Le quartier Mourinoux à Asnières fait peau neuve
Le quartier Mourinoux à Asnières fait peau neuve
Le quartier Mourinoux à Asnières fait peau neuve (©@Mairie d'Asnières)

Suite à la démolition de la barre des Gentianes, le 6 juillet dernier à Asnières, le quartier des Mourinoux va être complètement transformé. Nouveaux logements, équipements publics, commerces et complexe sportifs sont notamment au programme, selon Le Parisien.

(LaVieImmo.com) - Les Hauts d’Asnières vont faire peau neuve ! L’agence nationale de la rénovation urbaine (Anru) est en charge de construire, à la place des Gentianes, les nouveaux bâtiments du quartier des Mourinoux. Et les moyens sont mis à l’œuvre puisque 174,5 millions d’euros sont estimés pour l’ensemble des travaux. 535 logements remplaceront les 317 appartements détruits, les premiers étant livrés en 2014. Une opération qui vise à mettre en avant la mixité, avec des logements sociaux et de l’accession à la propriété. Patrick Devedjian, patron UMP du conseil général avait d’ailleurs indiqué, le jour de la démolition, qu’il serait « très vigilant sur l’organisation de la diversité. La loi impose 20% de logements sociaux, elle n’oblige pas à les réaliser dans le même quartier ».

Un complexe sportif ultramoderne et transparent devrait également voir le jour en 2013. Le parc pourra accueillir plus de mille spectateurs, comprendra une salle multi-sport surélevée, des gradins aménagés et un stade, pour un coût évalué à onze millions d’euros.

Les autres chantiers

Le reste du programme comprend la construction d’une maison des loisirs et de la culture ainsi qu’une maison des femmes et une mairie annexe. 80 000 mètres carrés de bureaux seront érigés au croisement d’Asnières et de Genevilliers. « La présence des transports en commun, à commencer par les terminus du tram et de la ligne 13 du métro, rend ces projets crédibles. La démolition des Gentianes a été un sacrifice : nous n’avons pas le droit d’échouer », confie au quotidien Josiane Fischer, première adjointe au maire.

Darius Kachani - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...