Aubervilliers
LaVieImmo.com
DiversDiverslundi 4 août 2008 à 14h32

Investir : Réhabilitations avant l'arrivée du métro


(LaVieImmo.com) - Deux cent cinquante logements démolis, quatre cents construits, c'est le lancement du programme de rénovation de cette ville de l'est de Paris.

Près de la mairie, les usagers du bus bondé qui les mène au métro Aubervilliers - Pantin - Quatre-Chemins se projetteraient bien dans trois à quatre ans. « Certains disent attendre l'arrivée du métro au coeur de la ville depuis quarante ans. Aujourd'hui, c'est signé. Ce n'est pas trop tôt. Nous étions la seule commune de première couronne à ne pas avoir ce type de transport en centre-ville », confie Elisa Lowenthal, chargée de projet à Plaine-Commune, la communauté d'agglomération qui regroupe huit villes de Seine-Saint-Denis, dont Aubervilliers. A compter de 2012, les premières stations reliant l'est puis le centre d'Aubervilliers à Paris par la ligne 12 devraient voir le jour. Elles se nommeront Proudhon-Gardinoux, Pont-de-Stains et Mairie-d'Aubervilliers. Les agents immobiliers eux aussi se réjouissent. La commune est aujourd'hui moins chère que Saint-Denis ou Saint-Ouen. Avec l'arrivée de cette nouvelle ligne, un rattrapage des prix devrait s'opérer. « Aubervilliers, c'est Les Lilas il y a dix ans », ose Malek Resgui, directeur de l'agence Guy Hoquet.

De fait, la municipalité et la communauté d'agglomération multiplient les projets pour réhabiliter cette commune encore marquée par son passé industriel. Cette ville de l'Est parisien fait l'objet d'un grand programme de rénovation de son habitat. Trois quartiers sont principalement visés. Le Landy et Cristino-Garcia, à proximité du canal de l'Ourcq et du futur métro, et Villette - Quatre-Chemins, desservi par l'actuelle ligne 7 du métro. Une convention a été signée avec l'Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru). Le chantier prévoit de nombreuses réhabilitations et constructions de logement, avec, entre autres, 250 logements démolis et 400 construits. L'objectif affiché est d'en terminer avec l'habitat insalubre. Par ailleurs, les habitants et les investisseurs bénéficient d'aides et d'incitations fiscales pour effectuer des travaux dans le cadre de ce programme.

Aujourd'hui, le prix du mètre carré oscille entre 2 500 euros pour un bien à réhabiliter totalement et 3 300 euros pour un produit sans travaux. Près de la mairie, un trois-pièces de 51 m2 vient de se négocier 145 000 euros, soit 2 800 euros le mètre carré. Des travaux sont à prévoir. Cependant, les acheteurs privilégient d'abord la proximité avec Paris et la desserte du métro. C'est le cas pour le quartier Villette - Quatre-Chemins. Ce secteur à la croisée des avenues de la République et Jean-Jaurès, situé à quelques centaines de mètres du boulevard périphérique, est desservi par la ligne 7, d'où une forte demande. « Les acheteurs viennent principalement pour ces commodités », reconnaît Nene Josic, de l'agence Peccorari. Près de ces artères saturées de bazars et de commerces, un petit trois-pièces de 45 m² sans travaux avec 13 m² de jardin privatif est actuellement à vendre pour 164 000 euros, soit 3 644 euros le mètre carré, hors jardin. Les tarifs sont peu ou prou identiques près du fort d'Aubervilliers, où se tient le cirque Zingaro. Le quartier est lui aussi desservi par le métro.

Jorge Carasso

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...