Avignon
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliervendredi 9 avril 2010 à 17h32

L'immobilier avignonnais veut remonter la pente


Le marché intra-muros a été peu touché par la crise
Le marché intra-muros a été peu touché par la crise
Le marché intra-muros a été peu touché par la crise (©dr)

La crise du marché immobilier n’a pas épargné Avignon. Chute des prix et baisse des volumes de vente ayant persisté l’an passé, la cité des papes n’attend pas de miracle en 2010.

(LaVieImmo.com) - Sur le pont d’Avignon, on ne danse plus beaucoup. « Les acquéreurs demeurent frileux pour le moment et continuent de patienter » témoigne Patricia Billon-Bremond, agent immobilier au sein de l’agence Terre et Pierre. « Ils ont le temps, ils discutent, et attendent d’être en mesure d’acheter ce qu’il y a de mieux en rapport qualité/prix » poursuit-elle. Résultat, le marché de la préfecture du Vaucluse a terminé l’année 2009 dans une atonie quasi-générale.

Baisse des volumes et des prix

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Volume des transactions en baisse de 16 % pour les maisons et de 34 % pour les appartements, contraction de 9,70 % du prix des maisons et de 8,70 % de ceux des appartements, l’an passé ne restera pas dans les annales des professionnels du secteur. « Dans l’ancien, concernant le grand Avignon, la baisse du volume des transactions enregistrée pour les appartements en 2008 s’est amplifiée en 2009 : nous sommes passés de 379 à 211 ventes, soit – 45 % » analyse Me Alain Ducros, notaire à Avignon et membre du Groupement vauclusien d’expertise notarial (GVEN). « Si l’année 2009 a été marquée par une certaine monotonie, le quatrième trimestre a toutefois connu une réelle embellie ».

De 1 600 à 2 300 euros du mètre carré

Quid de la valeur de l'ancien ? « Le prix moyen des appartements s’élève à 2 300 euros par mètres carrés intra-muros et à 1 600 euros par mètres carrés extra-muros » détaille Me Ducros. Notez que la taille des logements demandés varie en fonction des secteurs de la ville, les biens les plus vendus étant les studios et deux pièces intra-muros et les trois et quatre pièces extra-muros. Pour les maisons, 90 % des transactions concernent l’extra-muros pour un prix moyen de 192 000 euros, contre 224 000 euros en 2008. Concernant les biens d’exceptions, « à l’intérieur des remparts, les prix des appartements hauts de gamme, avec vue, ascenseur et place de parking s’établissent au alentours de 3 800 euros par mètres carrés » indique Me Ducros. « Et pour des hôtels particuliers de 400 mètres carrés, les prix peuvent s’envoler jusqu’à 2 millions d’euros ».

Le Gard a la côte

En dehors de l’intra-muros, qui est et restera une valeur sûre quelques soient les difficultés traversées par le marché, d’autres périmètres de l’agglomération devraient retrouver des couleurs dès cette année. « Extra-muros, la demande est bonne dans le quartier St-Jean » fait savoir Eric Molié, directeur de l’agence Eco Immo. « Dans le reste du grand Avignon, le Gard a la côte puisque Villeneuve-lès-Avignon et Les Angles, toutes deux situées de l’autre côté du Rhône, sont également très ciblées, notamment par la clientèle familiale ». Autre cité convoitée, le Pontet, à l’est de la ville, prisée en particulier par les primos-accédants.

Marc Fleury - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 1 Reco 09/04/2010 à 19:43 par marc

    SI remonter la pente ça veut dire arnaquer les acheteurs par des biens hors de prix...


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...