Avranches
LaVieImmo.com
InterviewInterviewjeudi 22 mars 2012 à 09h03

"Les Parisiens possèdent 60 % des maisons en bord de mer"


Frédéric Brillant, agent immobilier à Avranches
Frédéric Brillant, agent immobilier à Avranches
Frédéric Brillant, agent immobilier à Avranches (©dr)

Frédéric Brillant, à la tête de l’agence Brillant Immobilier à Avranches depuis une trentaine d’années, nous parle du marché immobilier dans la ville de Basse-Normandie. La commune située non loin du Mont Saint Michel traverse une période difficile. Même s’il y a toujours beaucoup de biens à la vente, les conditions d’achat et l’approche des élections ralentissent les transactions.

(LaVieImmo.com) - Comment décririez-vous la situation immobilière actuelle d’Avranches ?

Frédéric Brillant : Le marché immobilier à Avranches est en net recul depuis quelques années, recul actuellement renforcé par la période électorale. Ce qui est habituel, néanmoins, la chute des ventes constatée ces derniers mois est à 15 % en dessous du recul normal en des temps similaires.

Quel est le type de bien le plus demandé, et la clientèle dominante ?

Frédéric Brillant : Contrairement à ce que la proximité du Mont Saint Michel pourrait laisser croire, notre clientèle n’est pas seulement « touristique ». Les primo-accédants représentent notre clientèle principale, et sont à la recherche de petits pavillons traditionnels de 80/100 m², pour un budget allant de 150 à 200 000 euros. Récemment, nous avons réalisé plusieurs ventes en centre-ville ou à proximité, comme une maison de 110 m², avec 600 m² de terrain, pour 150 000 euros. Nous en avons vendu une autre en sortie d’Avranches, dotée de 6 hectares de terrain, pour 155 000 euros.

Qui achète en bord de mer ?

Frédéric Brillant : Ceux qui ont d’emblée un bon apport, souvent car ils viennent de vendre un bien et souhaitent racheter pour leur retraite. Ce sont en grande partie des Parisiens, qui possèdent 60 % des maisons en bord de mer, et il en est de même dans les villes environnantes, comme Granville. Pour cause : les prix augmentent énormément lorsque le logement donne sur la mer. Les prix au m², allant de 1 200 à 1 500 euros en ville, passent alors à 2 000, voire 2 500 euros au m².

Propos recueillis par Marielle Davoudian - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...