Bayonne
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermardi 20 août 2013 à 18h07

Pays basque : Les agences immobilières dans le collimateur des associations


La première mobilisation contre les agences immobilières aura lieu à Saint-Jean-de-Luz
La première mobilisation contre les agences immobilières aura lieu à Saint-Jean-de-Luz
La première mobilisation contre les agences immobilières aura lieu à Saint-Jean-de-Luz (©Wikimédia Commons / Svein-Magne Tunli)

Sur la Côte basque, les mobilisations contre les agences immobilières se multiplient. Les collectifs - indépendantistes et luttant contre le mal-logement - s'unissent contre la spéculation foncière qui n'épargne pas la région.

(LaVieImmo.com) - Il n'y a pas qu'en Corse que la spéculation immobilière est pointée du doigt.

Au Pays basque, le collectif Lurra eta etxe bizitza ( La terre et le logement), qui a récemment soutenu des squatteurs dans le Hameau de Plantoun, à Bayonne, s'apprête à lancer deux opérations symboliques « pour un logement digne et accessible ».

43 000 résidences secondaires

La première aura lieu le 30 août à Saint-Jean de Luz et vise à « bloquer l’activité des agences immobilières par des actions de désobéissance civile », rapporte le quotidien Sud-Ouest. Le collectif rend les professionnels de l’immobilier artisans de cette situation, et note que « le Pays basque compte 43 882 résidences secondaires. Des bâtiments inoccupés à l’année », rapporte le quotidien.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Le collectif lancera une seconde action le 26 octobre, à Bayonne : une manifestation aux airs de « meeting », selon un squatteur du Hameau de Plantoun cité par Sud-Ouest, et qui aura pour but de réfléchir aux actions futures comme « la réquisition des logements vacants » ou encore « l’habitat participatif ».

Spéculation immobilière et pénurie de logement

Dans un registre différent, mais tout aussi symptomatique. Le mouvement Autonomia Eraiki, attaché à dénoncer la spéculation immobilière et la pénurie de logements dans la région, a lui aussi fait parler de lui. A la suite d’une campagne publicitaire d’un agent immobilier de l’agglomération bayonnaise montrant une femme dévêtue brandissant le drapeau basque avec pour inscription «  l’immobilier, ça fait rêver », Autonomia Eraiki a incité la population basque à arracher ladite affiche. Son slogan : « le Pays basque n’est pas à vendre ». Un message on ne peut plus clair.

Sahra Laurent - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 04/09/2013 à 22:08 par Jeanne

    Julien : "...Ce sont quand même les Basques eux-mêmes qui ont vendu et qui vendent..."
    C'est vrai.
    En oubliant les conséquences de leur attitude sur la population qui les entoure et qui aspire légitimement à rester au Pays.
    Mais les Agences ne devraient-elles pas jouer un rôle de "conseilleur" et de "modérateur" ?
    Malheureusement, au Pays basque comme ailleurs, l' appât du gain est plus fort que le sentiment d' appartenance régionale...

  • 0 Reco 24/08/2013 à 10:39 par jeanmi

    @locataire
    le travail pour vendre un studio de 20 m² au centre de Paris à 200 000 € en 48 heures n'est pas tout à fait aussi facile que celui pour vendre une maison à 500 000 € en banlieue en 3 mois en moyenne (en moyenne....); il est donc logique de motiver les négociateurs d'agence avec un système de commissions au pourcentage, comme cela se fait chez Darty (et les autres!) quand les vendeurs gagnent bien plus sur la vente d'une télé à 2000 euros que sur le premier prix à 400 euros!

  • 0 Reco 23/08/2013 à 09:54 par Ama dablam

    A qui profite le crime?
    1- les propriétaires fonciers et les gros propriétaires immobiliers sont pour la plupart des familles basques de souche;
    2- une politique foncière digne de ce nom de la part des collectivités permettrait de générer des programmes de logements sociaux et de logements réservés aux primo accédants.
    Cela semble trop compliqué sur notre territoire, beaucoup de propriétaires fonciers ayant quelques accointances avec nos élus.
    Ironie du sort, c'est Biarritz, ville bourgeoise s'il en est, qui montre l'exemple avec une ZAC ambitieuse... alors qu'il n'existe pratiquement aucune opportunité foncière sur son territoire.
    Bayonne, Anglet et Boucau à l'inverse, piétinent, tergiversent, et se reposent sur les programmes immobiliers privés pour faire péniblement monter l'offre en logements locatifs et en en accession à prix modéré.
    Les acteurs économiques ne sont en rien coupables!
    Quand les collectivités fuient leurs responsabilités, inutile de pleurer sur les lois du marché...

  • 0 Reco 22/08/2013 à 16:16 par jeanmi

    merci à marc et robin de rappeler que les prix ne font que suivre le marché de l'offre et de la demande....le français n'a qu'un rêve dans sa vie, devenir un jour propriétaire....s'il s'en sent les moyens grâce aux aides de l'état et aux conditions alléchantes des banques il se précipite sur l'immobilier...les vendeurs se retrouvent imposer leur loi (et leurs prix) et en profitent bien ..tout acheteur d'aujourd'hui qui crie au scandale devant l'appétit féroce des vendeurs sera un jour lui-même vendeur et cherchera à gagner un max! ainsi va le monde! entre les deux les AI comptent les points et savent bien qu'un jour le marché se retournera à nouveau au profit des acheteurs...

  • 0 Reco 22/08/2013 à 11:47 par marc19

    Les AI n'ont rien à voir la dedans .................c'est la loi du marché , c'est tout, et c'est surtout les basques qui se sont gavés ......................... ..................avec des acheteurs fortunés et inconscients .
    Par contre s'il faut revendre , ce sera pas la même musique .

  • 0 Reco 22/08/2013 à 10:32 par Robindestoits

    @parasite immo
    Pauvres propriétaires manipulés qui ont sans le vouloir, réalisé des belles plus values.

    J'espère que les propriétaires basques, vont collectivement, concédés de vendre leurs biens à des jeunes basques, bien en dessous des prix du marché.

  • 1 Reco 22/08/2013 à 09:38 par parasite immo

    C'est le devoir d'un professionnel d'alerter sur l'irrationnalite du marché, alors oui les AI ont une grande responsabilite, ils n'ont cesser d attiser la folie haussiere...vs vs etes largement gavés sur le dos des acheteurs, desormais il faut accepeter de rendre des comptes...

  • 0 Reco 21/08/2013 à 19:06 par Locataire

    OK le jour ou les agents immobilier ne seront plus payés sur le pourcentage de la vente, mais sur un fixe net quelque soit la valeur du bien.

  • 0 Reco 21/08/2013 à 17:09 par jeanmi

    et hop, encore une charge contre ces méchants agents immobiliers qui sont responsables de tout, à commencer par les hausses vertigineuses des prix de l'immobilier au cours de la dernière décennie ! alors que ce sont les vendeurs eux-mêmes qui en voulaient toujours plus face à une demande qui explosait encouragée en cela par le crédit facile et pas cher proposé par les banques sur 20 ou 30 ans et les "aides" de l'état de type PTZ financées par la collectivité, donc nos impôts! faudrait voir un jour à ne pas systématiquement se tromper de cible!

  • 1 Reco 21/08/2013 à 09:41 par Bibi

    C'est si facile de déplacer la responsabilité sur les autres. Les agents immobiliers ne sont que les intermédiaires des propriétaires qui trouvent un grand intérêt dans la spéculation. Malheureusement ce sont les primo-accèdants et les locataires qui en subissent les conséquences. Peut-être même trouverons nous dans ces collectifs d'heureux propriétaires ayant réalisé une très bonne opération financière lors de la vente de leur bien.

  • 1 Reco 20/08/2013 à 19:14 par leuide

    Mais euh, les propriétés, elles appartenaient à qui, avant d'être vendues aux touristes à prix d'or? Ben oui, maintenant c'est compliqué de se loger.... :) Et puis que représente l'apport financier des touristes dans ce type de territoire? Ils ne font vivre personne? Dans cette région l'économie est basée sur quoi hors saison? Le beurre et l'argent du beurre :) LOL.

  • 0 Reco 20/08/2013 à 18:41 par Super Spéculateur

    La moutarde commence à monter, CORSE, Pays Basque... partout ou la résidence secondaire représente une part importante du marché. Le primo accédant ne peut même plus faire de projet immobilier.
    Les agences immobilières sont là pour faire monter les enchères.

  • 2 Reco 20/08/2013 à 18:20 par Julien

    En quoi les agences immobilières sont-elles responsables!!?? Quand est-ce que ces gens comprendront qu'elles ne sont qu'intermédiaires!? Ce sont quand même les Basques eux-mêmes qui ont vendu ou qui vendent! Même qu'ils sont parfois ravis du prix proposé n'est-ce pas..?


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...