Beaucaire
LaVieImmo.com
Mieux HabiterMieux Habitervendredi 28 janvier 2011 à 10h30

700 ha de panneaux solaires dans le Gard d'ici 2013


le projet de 700 ha dans le Grad sera le plus important de France
le projet de 700 ha dans le Grad sera le plus important de France
le projet de 700 ha dans le Grad sera le plus important de France (©dr)

700 hectares de panneaux solaires vont être implantés à Beaucaire, dans le département du Gard, avant fin 2013, a annoncé hier EDF Energies nouvelles. Le projet de centrale photovoltaïque devrait durer 25 ans, avant que les terres ne soient rendues aux agriculteurs, révèle Le Figaro.

(LaVieImmo.com) - Alors que la filière est en plein trouble, suite à l’annonce par la ministre de l’Environnement, Nathalie Kosciusko-Morizet de geler pour trois mois les installations de plus de 3 KW, les grosses entreprises ne connaissent pas la crise. A la veille de la décision du Conseil d’Etat sur le recours déposé par 80 entreprises contre le moratoire de trois mois, EDF En a annoncé son installation sur 700 hectares à Beaucaire. Cette immense centrale devrait pouvoir fournir 261 mégawatts-crête (puissance électrique maximale pouvant être fournie dans des conditions standard), soit l’alimentation en électricité de 160 000 foyers, précise Le Figaro. Ce projet pharaonique, nécessitera qu’ EDF EN débourse « une somme allant de 652 à 783 millions d’euros », note le quotidien.

Protéger les terres agricoles

L’implantation d’une centrale photovoltaïque inquiète toujours les professionnels du secteur agricole, craignant que les terres soient rendues stériles à toute utilisation durant plusieurs années. Or, EDF EN a tenu à rassurer les producteurs et le maire de la ville de Beaucaire, Jacques Bourbousson (Parti radical), lui-même agriculteur. « Pour moi, il y avait deux préalables à la venue d’EDF : que l’entreprise aide à l’installation des jeunes agriculteurs, et qu’elle crée des emplois sur place », a déclaré ce dernier, cité par Le Figaro. Durant les 25 ans d’exploitation prévus de la centrale, l’entreprise promet de verser « 2 millions d’euros à un fonds, géré par la chambre départementale d’agriculture, destiné au soutien des professionnels en difficulté », indique le quotidien.

Quant au futur usage des terres, l’entreprise assure que celles-ci retrouveront toutes leurs propriétés lorsque la centrale photovoltaïque sera partie.

Nastasia Desanti - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...