Boulogne-Billancourt
LaVieImmo.com
InterviewInterviewjeudi 12 juillet 2012 à 09h02

"Tout le monde aimerait s'installer vers Roland-Garros !"


Gabriel Assedou, directeur d'ERA immobilier Boulogne-Billancourt
Gabriel Assedou, directeur d'ERA immobilier Boulogne-Billancourt
Gabriel Assedou, directeur d'ERA immobilier Boulogne-Billancourt (©dr)

Gabriel Assedou, directeur de l’agence ERA immobilier à Boulogne-Billancourt, décrit à LaVieImmo.com un marché « soutenu et dynamique », dans cette commune très demandée, qui jouxte la capitale à l’Ouest.

(LaVieImmo.com) - Comment se porte le marché boulonnais ?

Gabriel Assedou : Côté location, le marché est soutenu et dynamique : c’est la période où les gens sont le plus mobiles, et qui coïncide avec de nombreuses fins de locations. Côté ventes, on a fait un très bon mois de juin, avec plus de 15 transactions, après une période ralentie par les élections. Mais ce que nous constatons, c’est qu’aujourd’hui le marché est baissier pour tous les biens qui ont des défauts. Les négociations sont plus fortes pour ces biens là.

Quid des prix ?

Gabriel Assedou : Les tarifs sont très disparates en fonction des zones. Ainsi, dans le quartier Marcel Sembat, les prix sont de 6 800 euros par mètre carré en moyenne ; vers les Passages, de 7 800 euros tandis que du côté de l’Eglise ou de Roland Garros, les prix oscillent entre 8 000 et 8 500 euros en moyenne. Globalement, l'ensemble de Boulogne-Billancourt est demandé, même si tout le monde aimerait sans doute s'installer vers Roland-Garros !

Quel profil ont les acquéreurs à Boulogne ?

Gabriel Assedou : Ce sont principalement des jeunes couples avec enfants, ou des cadres dynamiques. Ces acquéreurs recherchent d’abord les 3 pièces. On peut noter qu’environ 80 % de la demande de personnes qui déménagent étaient déjà résidents de la commune. Enfin, les investisseurs existent, mais ne sont pas en quête de rentabilité. On investit d’abord ici pour la retraite. C’est un placement.

Propos recueillis par Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 13/07/2012 à 15:22 par primo pigeon parisien

    Pas moi non plus

  • 0 Reco 13/07/2012 à 10:57 par Fredb

    Ce sont des cadres qui ont eu la chance de naître dans les années 70 et donc d'acheter dans les années 2000, et de revendre et se réendetter pour acheter à Boulogne, Issy ou Levallois...bref, on est sur des échanges en vase clos alimentés par le dopage de l'investissement locatif et la valeur refuge soit disant parisienne...A ce stade tout le monde se fiche des générations suivantes...

  • 0 Reco 12/07/2012 à 15:01 par Onaniste

    pas moi

  • 0 Reco 12/07/2012 à 10:41 par Pigeon Parisien

    Non pas moi.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...