Cannes
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 10 mars 2011 à 08h42

Un marché immobilier stable et des prix élevés à Cannes


Cannes affiche un marché immobilier "décomplexé"
Cannes affiche un marché immobilier "décomplexé"
Cannes affiche un marché immobilier "décomplexé" (©dr)

Contrairement à de nombreuses grandes communes françaises, le marché cannois fait preuve d’une relative stabilité depuis 2008. Le nombre de transactions est toujours soutenu, grâce à un marché varié : résidences secondaires, achat-vente local, sans oublier les biens de prestige.

(LaVieImmo.com) - A Cannes, « les prix n’augmentent pas de manière aussi spectaculaire qu’à Paris, ou même Lyon ni Bordeaux », confie Eric Fouchet, associé au sein de l’agence At Aum immobilier. Globalement, le marché se maintient à Cannes. « Ici, c’est stable. Depuis deux ans, les ventes ne désemplissent pas, grâce au marché des résidences secondaires », explique-t-on chez Century 21. En partie, également, grâce à la grande variété de marchés à Cannes. Des actifs, des investisseurs locatifs focalisés sur les F2 ou les studios, ou sur le marché de la résidence secondaire. Sans oublier le haut-de-gamme, qui n’a pas fléchi et montre toujours des prix défiant toute concurrence.

De 2 500 à … 20 000€/m² et plus

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Une stabilité qui n’atteint pas les prix des appartements, en augmentation de plus de 3 % en un an. La moyenne de prix se situe autour de 5 000 euros par mètre carré, même si les professionnels sont unanimes pour dire qu’ici, un tel calcul n’est pas significatif. En effet, « on se situera autour de 2 500 euros par m² dans le quartier République, alors qu’on dépassera sans mal les 20 000 euros le mètre à la Croisette », précise le réseau Century 21. Dans la « banane » (autrement dit, le Carré d’or), les prix se situent à un niveau intermédiaire, autour de 10 000 euros par m².

L’essor des petites surfaces

Les petites surfaces ont la cote. Du pied-à-terre à l’investissement locatif, sans oublier l’emplacement avec vue. Les investisseurs « sont doublement motivés par les prix en baisse et par les loyers en hausse - de l'ordre de 500 euros sans les charges pour un studio vide dans Cannes -, ce qui permet une rentabilité d'environ 5 % par an », précise Patrick Layet, gérant de l’Agence du Palais.

Quelques transactions. Century 21 déclare avoir vendu un 48 M² en F2 pour 166 500 euros dans le quartier République, le « marché bas » de la ville. Pour un bien d’une surface plus petite, 41 mètres carrés, les prix sont tout autres, place Mistral : 375 000 euros. « Ce bien aurait pu être vendu plus cher », assure le réseau. Sur la Croisette, on révèle avoir vendu, à l’agence At Aum immobilier, un appartement de 72 mètres carrés dans le Grand Hôtel pour 1,2 million d’euros. Soit près de 15 000 euros par m².

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...