Carquefou
LaVieImmo.com
DiversDiversmardi 10 juin 2008 à 12h11

Logements pour étudiants


(LaVieImmo.com) - Cette commune proche de Nantes mise sur l'investissement locatif. De nombreuses opportunités se profilent.

Propulsée sur le devant de la scène par les performances de son équipe de football en Coupe de France, Carquefou va bientôt proposer de nombreux logements destinés à la location. Une opportunité d'investissement, car les prix sont aujourd'hui à la baisse dans la commune, qui compte bien profiter du développement de Nantes, située à quelques minutes.

Un boom de la construction qui s'oriente surtout vers les résidences étudiantes. La commune abrite le campus Chantrerie, de l'université de Nantes, qui accueille chaque année plus de 30 000 étudiants. Et ce pôle va s'agrandir avec le regroupement sur le site de l'ensemble des formations et services de l'IUT de Nantes. « Les cités universitaires sont déjà saturées ; il y a un afflux d'environ 15 000 à 20 000 jeunes, dont une grande majorité veut vivre à proximité du campus », explique Vincent Lerendu, de l'agence Optihome. « Il y a au moins deux projets de résidence dans les cartons et deux en cours de construction, souligne Patrice d'Addario, responsable de l'agence JMI Transac. Mais ce n'est que le début : déjà les investisseurs sont nombreux à prendre des renseignements. »

Petites surfaces à partir de 98 000 euros

Réalisé par Bouwfonds Marignan, le Domaine du Val Souchais, qui sera livré au troisième trimestre 2010, propose une dizaine de studios. Le Parc de la Chenaie, de Bati-Nantes, prévu pour le premier trimestre 2009, permet, lui, d'investir selon les dispositifs Robien ou Borloo sur des petites surfaces à partir de 98 000 euros. « Si l'on ajoute les projets de résidences services, on arrive à la création de plusieurs centaines de logements », assure Patrice d'Addario. La commune est d'ailleurs en train de récupérer des terrains agricoles au bord de l'Erdre. « L'idée est de pouvoir ensuite vendre du foncier aux promoteurs à un prix avantageux, à condition qu'ils le reflètent dans leurs prix de vente », explique Vincent Lerendu.

Les possibilités d'investissement dans du bâti déjà existant sont plus réduites. « Les appartements représentent moins de 5 % du marché », estime Romuald Pierre, responsable de AJP Immobilier. Le prix du mètre carré oscille entre 3 600 et 3 800 euros. Pour des petites surfaces, seules deux résidences étudiantes - Aldébaran et Altaïr - et deux résidences hôtelières proposent parfois à la vente un studio, comme ce 21 m2 parti à 47 000 euros. « Il en reste encore quelques-uns à céder, tous conçus sur le même modèle », explique Vincent Lerendu. Leur rentabilité est de 5 %.

Cependant, il est possible d'acheter une maison de ville dans un des quartiers proches du campus, par exemple la Fleuriaye, pour ensuite la louer en colocation. Il faut compter environ 180 000 euros pour une surface de 70 m2. « Anticiper le déménagement des services de l'IUT est particulièrement futé en ce moment, assure Romuald Pierre. Carquefou est en effet la seule commune de la région où les prix baissent. Or l'arrivée des nouveaux bâtiments va inverser cette tendance ».

Jean-Marie Benoist

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...