Cesson
LaVieImmo.com
Diversjeudi 9 août 2012 à 10h11

Seine et Marne : Seulement 1 % de surloyers en HLM


Un logement social à Cesson la Forêt, dans le 77Un logement social à Cesson la Forêt, dans le 77 (©Wikipedia)

Selon l'OPH77, seulement 1,02 % des locataires en HLM seraient concernés par un Supplément de loyer de solidarité (SLS) en Seine et Marne.

(LaVieImmo.com) - L'Union nationale de la propriété immobilière (UNPI) avait annoncé il y a quelques semaines que dans les HLM, 10 % des locataires disposeraient de revenus mensuels d’au moins 4 000 €. L’Union sociale pour l’habitat (USH) s’était offert un droit de réponse, dans lequel elle avait formellement récusé les déclarations de l’UNPI, qui aurait fourni selon elle des « chiffres totalement erronés et artificiellement gonflés ». Le Parisien revient ce matin sur la polémique en proposant la parole à un autre organisme : l’Office public de l’habitat en Seine et Marne (OPH77).

Très peu de surloyers

Pour ses représentants, les surloyers seraient rares, voire exceptionnels. Maud Tallet, conseillère générale, a confirmé au quotidien que sur ses 16 000 logements, « seulement 165 ménages, soit 1,02 % des cas, paient un supplément de loyer de solidarité (SLS) puisque leurs ressources dépassent plus de 20 % les plafonds de ressources HLM ». Même constat pour Trois-Moulins Habitat (1,15 % de surloyers) et pour Foyers de Seine-et-Marne (0,9 %). Le Parisien note que si le plafond est dépassé de 200 %, le locataire doit quitter son appartement ou sa maison dans les trois années suivantes. De quoi remettre une fois de plus en cause l’avis de l’UNPI sur la question…

Laura Makary - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 24/08/2012 à 08:57 par moulin de vallois

    On croit qui ? on croit quoi ? On fait quoi ?