Chambéry
LaVieImmo.com
Interviewjeudi 29 novembre 2012 à 09h45

"Acquéreurs et vendeurs hésitent, sur fond de déficit d'offres"


Monica Tornicelli, responsable de l'agence Laforêt ChambéryMonica Tornicelli, responsable de l'agence Laforêt Chambéry (©dr)

Monica Tornicelli, responsable de l’agence Laforêt Chambéry, dépeint le marché immobilier de Chambéry. Un marché dominé par l'attentisme, mais où manquent les biens.

(LaVieImmo.com) - Comment se porte le marché immobilier à Chambéry ?

Monica Tornicelli : 2012 n’aura pas été une année facile en terme de ventes. Par rapport à 2011, nous enregistrons en effet une baisse de 10 %. Le marché est particulier à Chambéry : contrairement à ce qui est parfois décrit ailleurs, nous manquons de biens à vendre. Acquéreurs comme vendeurs hésitent, sur fond de déficit d'offres. En partie à cause des éventuels changements dans la fiscalité des biens autres que résidences principales, mais aussi à cause des prix.

Quelle est la tendance des prix en ville ?

Monica Tornicelli : Les prix sont stables, vu que l’on ne répond pas toujours à la demande. Dans l’hypercentre, les prix peuvent dépasser les 3 000€/m², vers l’Hôtel de Ville, la Place des Elephants ou le Parc du Verney. Il s’agit d’un secteur particulièrement prisé des personnes âgées, à la recherche de biens accessibles et proches des commerces. En s'éloignant, les prix tournent autour de 2 400/2 500€/m². Sachant que les acheteurs sont exigeants, et distinguent les biens de bonne qualité de ceux qui ne le sont pas.

Pouvez-vous nous faire part de quelques ventes récentes ?

Monica Tornicelli : Nous avons vendu samedi dernier un studio de 18m² dans l’hypercentre, qui est parti en moins d’une semaine au prix de 55 000€. Ce type de surface, très prisé des investisseurs, ce négocie traditionnellement à des prix plus élevés que la moyenne. Ce que montre une autre vente récente d’un appartement de 70 m², dans un immeuble datant des années 1970, pour 167 000€. Enfin, un beau produit : une belle maison individuelle de 140 m² en agglomération, dans la commune toute proche de La Ravoire.

Propos recueillis par Léo Monégier - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)