Chamonix-Mont-Blanc
LaVieImmo.com
InterviewInterviewvendredi 19 février 2010 à 15h37

"Les anglo-saxons n'ont pas été remplacés"


Philippe Chevallier
Philippe Chevallier
Philippe Chevallier (©dr)

Philippe Chevallier, agent immobilier franchisé Century 21 à Chamonix, analyse pour LaVieImmo.com l’état du marché immobilier dans la commune du Mont-Blanc en ce début d’année.

(LaVieImmo.com) - Quelle a été l’impact de la crise dans la vallée ?

Philippe Chevallier : Extrêmement important. Nous avons ressentis le choc des subprimes dès Noël 2007, avec un coup d’arrêt très marqué dès le 1er trimestre 2008. Le plus rude a été la privation soudaine de la clientèle anglo-saxonne, qui était franchement majoritaire sur le marché de 2000 à 2007. Il ne faut pas oublier que chez nous, les prix de l’immobilier prenaient 10 à 15 % par an selon les biens pendant cette période !

LVI : En est-on sorti aujourd’hui ?

PC : Nous concernant, le quatrième trimestre 2009 est venu un peu rattraper les choses puisque nous avons réalisé 24 % de notre chiffre d’affaire entre octobre et décembre. Mais le mois de janvier n’a pas été franchement bon... Le vrai problème est que Chamonix n’a pas encore trouvé de clientèle de substitution, alors que les anglo-saxons représentaient 60 % de la clientèle en 2007... Contre seulement 10 % aujourd’hui.

LVI : Quels types de produits se vendent bien à l’heure actuelle ?

PC : Les ventes de deux et trois pièces de plus de dix ans représentent la majorité des transactions. En termes de taille, cela représente des surfaces comprises entre 35 et 70 mètres carrés. Mais cela est surtout vrai pour les biens bénéficiant d’un bon emplacement. Globalement, la moyenne des ventes s’effectue pour des montant inférieurs à 300 000 euros, même si certain biens d’exception continuent de partir de temps à autre.

Propos recueillis par Marc Fleury - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...