Corse-du-Sud
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 8 août 2013 à 11h20

Un délai de 5 ans avant de pouvoir acheter en Corse ?


Faut-il interdire aux non-Corses d'acheter une propriété sur l'île? Vue d'Ajaccio
Faut-il interdire aux non-Corses d'acheter une propriété sur l'île? Vue d'Ajaccio
Faut-il interdire aux non-Corses d'acheter une propriété sur l'île? Vue d'Ajaccio (©Wikimédia Commons / Jean-Pol Grandmont)

Le président du conseil exécutif de Corse présente, dans les colonnes de Corse Matin, une mesure qui pourrait créer une belle polémique : privilégier l’accès à la propriété aux insulaires.

La propriété en Corse fait de nouveau débat. Paul Giacobbi, président du conseil exécutif de Corse veut encadrer juridiquement la vente du foncier à des non-résidents de l'Ile de Beauté, rapporte Corse Matin. Une idée qui fait son chemin depuis quelques années : Jean-Guy Talamoni, militant du parti indépendantiste Corsica Libera, souhaitait déjà en 2010 voir instaurer une « citoyenneté corse », au bout de dix ans de résidence à titre principal en Corse.

La raison ? Selon Paul Giacobbi, les habitants de l’Ile de Beauté ne peuvent plus se loger dignement à cause de la spéculation foncière, qui fait exploser les prix. « Si on peut acheter un terrain en Corse aussi aisément qu’une tablette de chocolat sur le rayon d’un supermarché, on court à la catastrophe », insiste-t-il. Sa solution serait donc de « limiter l’accès à la propriété foncière pour les non-résidents ».

Simulation LMNP Censi Bouvard
Simulation loi Censi Bouvard

Calculez votre économie d'impôt en quelques clics !

En pratique, ce ténor de la classe politique corse s’interroge sur la possibilité d'instaurer un délai de cinq ans de résidence « ou se fonder sur l’attachement familial à la Corse afin de ne pas pénaliser les Corses de l’extérieur », précise t-il à Corse Matin.

Une proposition anticonstitutionnelle ?

Le principe fait évidemment bondir certains. De l’avis de l’association Corse France, cela irait à l’encontre du principe d’égalité des citoyens devant la loi. Le projet est « anticonstitutionnel, contraire au droit de propriété », explique dans les colonnes du Figaro la présidente du collectif, Marie-Dominique Roustant-Lanfranchi. Pour cette représentante associative, il n’y a aucune spécificité à la Corse : «  Les prix des terrains augmentent partout ! » insiste-t-elle.

L’assemblée de Corse organisera très prochainement une session spéciale sur le sujet, selon Corse Matin. Affaire à suivre…

Sahra Laurent
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 14/08/2013 à 11:00 par COOL And the GANG

    + 3 millions de résidences secondaires en France avec ça on pourrait boucher le trou de la sécu. Quoi dans mon oreillette on me signal que tous nos députés et sénateurs ont une résidence secondaire ;-o

  • 0 Reco 09/08/2013 à 10:28 par Locataire

    il faut surtaxe le foncier des résidences secondaires qui est au même niveau que celui de la résidence principale. On est le pays qui est fiscalement le plus favorable à la résidence secondaire.

  • 0 Reco 08/08/2013 à 17:05 par me

    UNE LUBIE

  • 0 Reco 08/08/2013 à 14:54 par TWITTOS

    Et en Corse ( particulièrement)comment s'explique cette fameuse spéculation foncière dont parle ce politique (originaire de Courbevoie au passage)? tout le monde à la réponse. #mafia

  • 0 Reco 08/08/2013 à 14:32 par isa

    Chacun chez soi, les vaches seront bien gardées ! Bientôt la Bretagne ou le Pays Basque?

  • 0 Reco 08/08/2013 à 14:15 par Mister-Hadley

    Détrompes-toi, benjamin, la famille est historiquement présente en Corse depuis quasiment mille ans, à quelques années près, preuves à l'appui, donc, c'est balot pour toi, là..!

    :D

    Et vu que l'on est déjà plus que propriétaire...

    Hé hé...

  • 0 Reco 08/08/2013 à 11:43 par antoine

    hahhaa, ca va pas faire plaisir à hadloche ca.. hihi


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...