Halles
LaVieImmo.com
DiversDiversvendredi 12 novembre 2010 à 14h24

Forum des Halles : Accomplir dénonce "un chantage d’Unibail"


Un vent de tempête souffle sur le Forum des Halles
Un vent de tempête souffle sur le Forum des Halles
Un vent de tempête souffle sur le Forum des Halles (©dr)

Suite à l’accord entre Unibail Axa et la Ville de Paris portant sur la rénovation du Forum des Halles, estimée à 802 millions d’euros, l’association de riverains Accomplir dénonce dans un communiqué « la désastreuse gestion » de ce dossier par le maire de Paris.

(LaVieImmo.com) - La participation d’Unibail-Axa au projet de réaménagement se monte à 238 millions d’euros. Or, selon l’association, si la ville avait attendu 2055 pour vendre le Forum, elle aurait pu en tirer 1 milliard d’euros, en référence à un communiqué de la mairie mentionnant ce chiffre. « Au lieu de cela, elle cède au chantage d’Unibail (qui « occupe » les lieux et qui peut refuser de signer le permis de construire de la Canopée), et elle brade à la fois le centre commercial et le sol pour le prix global de 95 millions d’euros », déclare Accomplir.

« Contrat déséquilibré »

Du côté de la mairie, on concède que le contrat de bail à construction conclu avec Unibail à l’époque, en 1976, « était déséquilibré ». Interrogée à ce sujet par LaVieImmo.com, Anne Hidalgo, Première adjointe au maire de paris, déclarait « qu’en toute hypothèse, soit nous dénoncions ce bail, soit nous repartions sur de bonnes bases. C’est cette dernière voie que nous avons préféré prendre. Or, selon les riverains, la ville « peut parfaitement suspendre le projet Canopée [verrière qui recouvre le Forum, NDLR], qui n’est absolument pas nécessaire à la rénovation des espaces de transports, et prendre le temps de rediscuter avec Unibail du partage des coûts. Unibail est très pressé de voir prolonger les escalators entre le niveau -3 et le niveau -4 côté Berger et Rambuteau, car ainsi ces deux zones du centre commercial seront mieux « irriguées » et le niveau des loyers pourra augmenter ».

« Projet pharaonique »

Et Accomplir de conclure : « Si Delanoë était un bon gestionnaire, il aurait commencé, avant de se lancer dans ce projet pharaonique, par signer une convention avec Unibail, afin de définir quels étaient les intérêts de chaque partie dans une éventuelle opération de rénovation, et quelle part du coût chacun devrait assumer en tant que copropriétaire ».

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 17/11/2010 à 19:04 par cerragle

    Sur un autre sujet, la video-protection. Je me suis toujours opposé aux choix des Maires du 1er, pour la bonne et simple raison qu'ils n'avaient pas trouvé la solution, mais seulement des astuces et des postures pour faire croire qu'ils faisaient quelques chose. Ce n'est pas moi qui ait supprimé la Police de Poximité! Mon rôle actuel, celui que vous décrivez est différent, mais je n'ai pas à en dire autre chose. je sais seulement que quelques uns pour plaire à la Presse ont bavé des gentillesses, c'est leurs problèmes mais pas le mien.
    Le Maire de Paris a fait voté une délibération sur la vidéo-protection , vous devriez la lire, il y a aussi une convention avec la Préfecture de Police, vous devriez la lire, il y a de plus un comité d'éthique...Je m'inscrits dans ce travail. Si un jour j'en ai l'autorisation j'expliquerai ce qu'est la vidéo-protection...et sans dévoiler de secrets, je peux dire que c'est assez éloigné des vues d'un ministre de l'Intérieur que vous citez. Je ne chercherai pas à vous convaincre de quoi que ce soit, mais regarder un peu atour de vous, fouillez dans vos poches, lever la tête...réfléchissez... On en parle quand vous voulez.
    Vous remarquerez que je ne prends pas les sujets simples, c'est un choix! Il existe un mot que j'aime bien: être responsable et éviter la facilité bien pensante...et là encore je ne me cache pas...moi!

  • 0 Reco 17/11/2010 à 18:45 par cerragle

    Formidable, je ne vois qu'invectives et propos calomnieux, dés que certaines vérités se font jour. Quand on se fait fort de dire qui pourrait se cacher derrière un pseudo, on a la courtoisie de dire qui on est! et on a le courage de parler à visage découvert...je le fais depuis plus de 15 ans...
    On me fera porter toutes les casquettes que l'on veut...certains savent comment cela s'est passé, ils s'exprimeront quand ils le souhaiteront. Je remarque qu'un projet se fera aux Halles./ Il est ce qu'il est, j'ai eu le courage car en fait je crois aujourd'hui que cela en était de dire d'écrire ce que je pensais...le reste est mon affaire, et je peux vous dire que ce qui parait simple quelques fois ne l'est pas.
    Je suis fier d'avoir soulevé et porté ce projet, je suis fier d'avoir organisé avec d'autres, deux expositions qui ont attiré un monde jamais vu à Paris! Je suis fier d'avoir pu montrer que l'on pouvait discuter des projets urbains avant qu'ils ne soient décidés, je suis fier d'avoir amené des associations à travailler sur ces sujets, je suis fier d'avoir pu trouver des solutions là où il y avait des problèmes, la liste est longue. Je suis fier d'un maire qui est allé jusqu'au bout d'une logique et d'un projet qui date de 2001. Il y a eu des laissés pour compte, il y a eu des blessures, mais qui ne risque rien n'a rien.
    Je sais qu'il y a encore du grain à moudre et je crois que les associations, les riverains, mais aussi et surtout les Parisiens devraient s'intéresser à ce centre Ville. Si j'ai un regret c'est que même après mes demandes réitérées, jamais nous n'avons pu avoir un débat sur le Centre de la Capitale, un débat sur l'urbanisme urbain en zone dense, que notre vie de citadin est une vie en devenir et non une recherche de je ne sais quel village. Nous avons à trouver un autre moyen de vivre ensemble...vos discours rétrogrades, conservateurs, bobo n'y changeront rien. Nous ne sommes pas propriétaires du Centre de Paris!

  • 0 Reco 14/11/2010 à 22:11 par Elisabeth Bourguinat

    Malgré nos demandes incessantes, depuis 2004, d’éclaircissements sur le montage financier de l'opération, et d'abord sur le montant total des travaux, ce chiffre n'a été connu qu'en avril 2009 : 760 M€ (montant déjà obsolète puisqu'on nous dit qu’il s’agit désormais de 802 M€ et que ce montant est hors taxe !). Quant à la répartition des coûts entre Unibail et la Ville, on est passé de 0 euro pour la Ville en 2004 (dixit Christian Sautter, alors adjoint aux finances, excusez du peu) à 802 M€ pour la Ville en 2010, PLUS un cadeau somptueux de 238 M€ pour Unibail, puisque c'est un privilège et non une charge, pour Unibail, que de racheter sans attendre l'assiette du Forum et d'acheter sans mise en concurrence les 12.000 m2 de nouvelles surfaces commerciales. Entre-temps, comment aurions-nous pu deviner que les concessions de plus en plus énormes accordées par la Ville à Unibail (disparition de l'auditorium, appropriation de tous le rez-de-chaussée de la Canopée, etc) n'étaient que la partie émergée de l'iceberg par rapport au cadeau somptueux que le prédateur était en train d'obtenir de la Ville, à savoir la rénovation du centre commercial à titre totalement gratuit ? Mme Catherine a beau jeu de refaire l'histoire : même elle n'aurait jamais imaginé que le racket d'Unibail pourrait aller aussi loin. Devant tant d'opacité, de mensonges et d'incompétence de la part de la Ville, le rôle que nous avons joué ou que nous aurions pu jouer dans cette affaire est à l’évidence insignifiant. Ce projet a été mal géré dès le départ, il ne peut se terminer qu'en catastrophe, et la responsabilité en reviendra entièrement et uniquement à la Ville, seul décideur dans cette affaire (et dieu sait que nos élus ont su nous le rappeler en permanence, que c'étaient eux et eux uniquement les décideurs...).

  • 0 Reco 14/11/2010 à 21:52 par Gilles Pourbaix

    Surprenante relecture de l'histoire. Ont participé au Comité Permanent de Concertation des Halles des dizaines d'associations, les représentants des Conseils de Quartier du 1er et seule Accomplir serait responsable de la situation? Si l'on suit votre raisonnement (?) la Ville de Paris serait aux ordres de l'Association Accomplir, elle-même aux ordres de l'UMP et d'UNIBAIL. Peu crédible quand même.

  • 0 Reco 14/11/2010 à 13:17 par Catherine

    En 2005, un seul projet faisait le bonheur d'Unibail. Le projet qui n'avait pour seule ambition que de développer un "centre commercial". Une seule association le défendait griffes et ongles.
    Laquelle ?
    Cette association prétend aujourd'hui avoir défendu le projet au seul motif qu'il "conservait le jardin". Mensonge et utopie : l'association en question avait défini 50 critères pour choisir le projet de son coeur. Le projet Mangin en retenait 40…
    Plus tard, une seule association a défendu l'implantation de deux grands cafés en rez de chaussée, face au jardin… Laquelle ?
    Puis une seule association a défendu mordicus le cahier des charges du concours qui donnait 12.000 m2 supplémentaires à Unibail. Laquelle ?
    Puis une seule association fut au jury du concours pour voter pour le seul projet qui était un clone parfait du projet Mangin, remake du "toit dans un jardin"… Laquelle ?
    Une seule association a défendu le projet de grande surface commerciale à l'intérieur de la Canopée. Laquelle ?
    Une seule association a tenté ( et partiellement réussi) de détourner l'ensemble de la concertation vers des problèmes de jardin pour qu'on arrête de se préoccuper du bâtiment… Laquelle ?
    Une seule association reprend pas à pas les argumentaires du site Delanopolis, conduit par un transfuge de l'UMP. Laquelle ?
    Ne cherchez plus. Il n'y pas de hasard…
    "Le hangar qui prend l'eau", une seule association en est la vraie responsable pour avoir torpillé sans cesse la concertation par l'insulte, l'invective, les revirements, et surtout une grande naïveté qui a servi avant tout les intérêts d'Unibail.
    J'en suis dégoûtée.

  • 0 Reco 13/11/2010 à 12:06 par Liber'Halles

    M. Le Garrec grâce à vous, à MM. Hortefeux et Delanoë (quelle alliance!), nous serons bientôt filmés dans tout Paris. En effet vous êtes chargé par le Maire de Paris de la mise en place des caméras de vidéo-surveillance dans tout Paris. N'étiez-vous pas opposé à l'installation de caméra dans le Jardin des Halles lorsque le Maire du 1er (UMP) le proposait? Vous avez le droit de retourner votre veste mais les autres n'ont pas le droit de changer d'avis lorsqu'on leur a vendu palace et qu'ils s'aperçoivent qu'on leur a refilé un hangar qui prend l'eau.

  • 0 Reco 13/11/2010 à 10:54 par Gilles Pourbaix - Accomplir

    M. Le Garrec, combien de fois devrons-nous répéter que le projet Canopée originel n'a que peu à voir avec ce qu'il est devenu? Le bâtiment est plus haut de 2m, le toit qui devait avoir une forme de feuille est devenu plat, l'auditorium du conservatoire a été supprimé, les équipements publics ont été chassés du RdC pour être remplacés par des commerces, le chantier qui devait être phasé ne le sera plus. Il était prévu de construire d'abord le conservatoire rue Berger puis ensuite rue Rambuteau pour permettre au conservatoire de rester sur place. Au lieu de tout cela il a fallu faire un conservatoire provisoire (?) dans des locaux inadaptés et à grand frais. Et cerise sur le gâteau il plane de grands doutes sur la faisabilité technique du fameux toit qui laissera passer la pluie mais pas la lumière (donc totalement inutile). C'est un peu facile d'accuser Accomplir de tous les mots. La Lettre d'Accomplir qui sort demain permettra à chacun de comprendre l'énorme cadeau fait au propriétaire du Forum, UNIBAIL-Rodamco et son associé Axa. Cette Lettre sera disponible en téléchargement sur le site d'Accomplir. Mesdames et Messieurs les Conseillers de Paris informez-vous avant de voter cet accord qui va déposséder la Ville de son cœur. Lorsque Mme Hidalgo dit que la Ville n'a pas vocation à gérer un centre commercial, elle ment par omission. Le Forum des Halles n'est pas un centre commercial comme les autres. Il est construit sur la gare principale de Paris (800 000 personnes par jour), il abrite des équipements publics (conservatoire de musique, centre d'animation des Halles, bagagerie pour SDF, bibliothèque, discothèque, maison des conservatoires, Forum des Images, piscine, gymnase...) sans compter les allées et les places qui sont des rues de Paris. Comment peut-on affirmer que la Ville ne doit pas avoir son mot à dire dans la gestion d'un tel lieu? Pourquoi accorder 802M€ de l'argent des parisiens pour la rénovation du Forum des Halles si elle n'en a pas la gestion?

  • 1 Reco 13/11/2010 à 09:42 par Sophie

    Cerragle est en fait Alain Le Garrec, ancien président de la Sem Centre à l'époque où la Ville a confié à cette dernière le pilotage du début du projet des Halles. Mais Le Garrec était bien incapable de piloter quoi que ce soit, et surtout pas son directeur de l'époque, sur lequel il n'avait pas le moindre contrôle. Déchu de ses fonctions au bout de quatre ans pour ne pas avoir su enrayer la spirale catastrophique dans laquelle ce projet s'est engagé dès le départ, il erre aujourd'hui comme une âme en peine, essayant de regagner la confiance du grand patron et de faire oublier sa propre responsabilité dans ce désastre urbain en défendant les décisions les plus indéfendables et en donnant des coups de griffes de ci, de là. Non, Cerragle, Delanoë n'est pas un bon gestionnaire, pas plus que vous ne l'avez été. La plupart des médias le protègent encore, mais ça ne durera pas toujours, et quand la triste vérité deviendra une évidence, il vaudra mieux vous planquer et vous taire...

  • 0 Reco 12/11/2010 à 19:52 par cerragle

    Si la Ville suspendait la construction de la Canopée, Accomplir dirait qu'une fois de plus la Ville se fiche des associations dont Accomplir, ben voyons, en executant pas ce que le jury présidé par le Maire et dont Mme Bourguinat était membre et qui voté sans coup ferir pour la dite Canopée. Anne Hidalgo a raison il fallait repartir d'un bon pied aux Halles et stopper ce contrat infernal qui allait jusqu'en 2055.
    Mais Delanoë est bon gestionnaire car cette fameuse convention, la Ville était prét à en imaginer les termes... jamais Unibail-Rodamco!...Qui peut croire un seul instant que la Ville aurait découvert Unibail il y a un an?


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...