Halles
LaVieImmo.com
InterviewInterviewjeudi 4 novembre 2010 à 18h12

"Le Forum des Halles, c'est le scandale qui coulera Delanoë"


Elisabeth Bourguinat
Elisabeth Bourguinat
Elisabeth Bourguinat (©dr)

Elisabeth Bourguinat est secrétaire d’Accomplir, une association de riverains qui conteste depuis plusieurs mois le réaménagement du Forum des Halles, par la mairie de Paris. La militante revient pour LaVieImmo.com sur la récente acquisition par Unibail d’une partie du Forum, qui n’est ni plus ni moins, selon elle, « qu’un cadeau de la Ville à Unibail, et une hypothèque sur l’avenir des Halles ».

(LaVieImmo.com) - Vous contestez la prise de participation d'Unibail dans la rénovation du Forum des Halles. Quel est le problème ?

Elisabeth Bourguinat : Cette transaction sera officialisée les 15 et 16 novembre prochains par le Conseil de Paris, qui devrait avaliser l’acquisition. Selon nous, il n’est pas normal que la ville privatise des zones publiques et qu’en plus, elle paye des charges pour la restructuration de l’endroit. Car durant cette phase, il y aura des indemnisations pour les commerces touchés, et la ville prévoit déjà provisoirement, de consacrer 9 millions d’euros aux évictions, qui seront inévitables. Sans compter les licenciements. Il y aura des fermetures temporaires en sous-sol et pour les commerces du rez-de-chaussée, donnant rue Pierre-Lescot. Des comités sont par ailleurs chargés de régler les choses à l’amiable, ce qui aura aussi un prix, répercuté sur les contribuables. Le Forum est le centre commercial le plus rentable au mètre carré de France, ce qu’Unibail a bien compris dans cette transaction. Mais la Ville lui fait cadeau de 800 millions d’euros [le montant des rénovations du Forum, NDLR] et lui donne la pleine propriété de cet ensemble. C’est un véritable cadeau fait à Unibail.

Qu’en pensent les commerçants et les riverains ?

Elisabeth Bourguinat : Pour le moment, ils ne se rendent pas compte de l’ampleur de la situation. La mairie a promis de mettre à disposition de certains commerçants, des terrasses au coeur du jardin des Halles. Si une telle chose est possible au Jardin du Luxembourg, il en est tout autre aux Halles, de par la taille beaucoup plus réduite des espaces verts. Notre association fédère également bon nombre de riverains opposés, et l’on peut sentir du mouvement chez les élus : les maires des 1er et 2ème arrondissements ont déjà manifesté leur opposition à cette acquisition. Jacques Boutault (Verts) a ainsi déclaré que l’opération n’était « pas valide sur le plan financier ».

Anne Hidalgo, adjointe au maire chargée de l’urbanisme, déclare qu’il s’agit « d’une bonne affaire pour les Parisiens » …

Elisabeth Bourguinat : Anne Hidalgo ment comme une arracheuse de dents ! Elle a annoncé que la vente à Unibail s’était faite à 7 % de plus qu’au prix recommandé par France Domaine, le service du ministère du Budget. Or, le Canard Enchaîné a infirmé cette information, en dévoilant que la ville aurait en réalité vendu en-dessous du prix. Il faut rappeler par ailleurs, qu’en 2004, date du début de l’opération, il était hors de question pour la ville de financer la restructuration du Forum. Christian Sautter, alors adjoint au maire de Paris, ne le souhaitait pas. Ce revirement est autant surprenant qu’il est aberrant que la ville vende le Forum après qu’elle a procédé à ses frais à sa reconstruction.

Tout de même, Unibail déclare affecter 25 millions d’euros « complémentaires pour rénover le centre commercial (…) et améliorer le confort et l’accueil du public » …

Elisabeth Bourguinat : Unibail ne contribuera pas aux travaux. Cette somme concerne des zones qui ne sont pas touchées par les travaux. Cette société souhaite développer une partie de l’ensemble, qui ne reçoit pour le moment qu’un faible flux de visiteurs de par sa disposition, côté jardin ou aux niveaux -1 et -2. C’est donc pour sa convenance personnelle qu’Unibail débloque ces fonds. Dans cette affaire, d’ailleurs, Unibail ne prend aucun risque, et s’est même couvert à 100 % : en cas de retard dans les travaux, la société s’est assurée que la Ville lui verse des pénalités de retard ; une chose qui est plus que certaine étant donné que les travaux dureront minimum quatre ans.

Pensez-vous que cela affectera, à terme, la popularité de Bertrand Delanoë ?

Elisabeth Bourguinat : Oui, j’estime même que c’est le scandale qui coulera Delanoë. L’Hôtel de Ville prend des risques considérables pour le réaménagement de la Canopée, l’architecture du Forum, car on ne sait toujours pas si celle-ci est constructible. Or c’est un point crucial du futur édifice. Si on rajoute à cela les charges annuelles que Paris paie, de l’ordre de 1,5 à 2 millions d’euros, je vois un vrai risque pour sa mandature. N’oublions pas que cette gare parisienne est très fréquentée. Chaque jour, ce sont 800 000 personnes qui y transitent, et 300 000 qui empruntent les transports aux Halles. La précipitation qui entoure l’opération n’est donc pas bonne, étant donné l’importance du site.

Propos recueillis par Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 08/11/2010 à 11:26 par KpitalK

    D'ici 20 ans Bouygues achète la tour eiffel, Eiffage l'arc de triomphe et Nike tous lesd escaliers de la capitale.

  • 0 Reco 06/11/2010 à 20:01 par Gilles Pourbaix

    Le fait que le Maire du 1er (UMP) et le Maire du 2ème (Verts) soient d'accord avec certaines (voire de nombreuses) positions d'Accomplir est plutôt bon signe. Babette oublie aussi Jean-François MARTINS du MoDem, Martine Billard (député Parti de Gauche) et le PC du 15ème arr. (voir leur blog) qui sont d'accord avec certaines positions d'Accomplir. On peut bien parler de symbiose et nous en sommes fiers. Il serait interdit d'être en désaccord avec l'Hôtel de Ville? Parfois on en a un l'impression.
    Pour info Accomplir compte dans ses membres des militants de tous les mouvements politiques dont le PS et à l'exception du FN. De cette diversité nait notre force. Accomplir n'est pas une organisation politique mais fait de la politique au sens étymologique du terme. Accomplir est une association citoyenne et il est quand même normal que les citoyens veillent à ce que l'argent des contribuables soient bien dépensés.
    Désolé Babette vos insultes envers notre secrétaire, dont nous connaissons l'origine, ne sauront nous décourager, bien au contraire.
    Gilles Pourbaix
    Président de l'Association Accomplir

  • 0 Reco 06/11/2010 à 13:16 par MisterHadley

    Et pourquoi est-on obligé d'avoir un centre commercial à cet endroit, d'abord..!?

  • 0 Reco 06/11/2010 à 12:27 par Européanne

    Je suis atterrée par la plupart des commentaires lesquels visent des personnes ou des associations
    Pas un seul commentaire , une réponse au fond, une contestation des faits et des chiffres.
    Mesdames et Messieurs, prenez le temps d'examiner les dossiers, et vous pourrez commenter !
    Et le fait que les Maires de 1er et 2eme soient d'accord pour constater les errements du projet de restructuration des Halles ,au lieu d'être critiqué, devrait au contraire être loué.Et tout le monde est d'accord sur le fait qu'il y a des rénovations/amélioratio ns à faire!

  • 0 Reco 06/11/2010 à 11:33 par Gilles Pourbaix

    Erreur Babette. En décembre 2004 quand le Maire de Paris a retenu le projet Mangin, le dessin du jardin n'était qu'une vague esquisse. La résille est venue bien plus tard. Mangin s'était engagé a conserver le jardin Lalanne lors de la réunion à la Bourse de Commerce organisée par Accomplir le 16/09/2004.
    Nous sommes d'accord sur le fait que la logique d'UNIBAIL est la seule qui prévaut. UNIBAIL ne voulait pas de Koolhaas car les clients auraient pu "s'échapper" par les tours. Mangin et Berger-Anziutti les maintiennent captifs dans le centre commercial. De plus dans le projet Koolhaas le Forum devait fermer pendant toute la durée des travaux. Delanoë a écarté Koolhaas. UNIBAIL ne voulait pas de toit. Y aura-t-il jamais un toit, une fois que la Ville aura vendu terrain et murs à UNIBAIL? N'oublions pas que le permis de construire de la Canopée n'est toujours pas finalisé et que d'énormes doutes planent sur la faisabilité technique de la verrière qui laissera passer la pluie mais pas la lumière.
    Désastre, oui! La faute à qui? C'est quand même la Ville qui est censé piloter ce projet. Les négociations financières ont commencé une fois que le projet était pratiquement ficelé et que la Ville se trouvait dos au mur (voir document confidentiel sur le site d'Accomplir).
    Le cahier des charges n'a pas été approuvé par Accomplir seul, mais par le Comité Permanent de Concertation. Il y a de grosses différences entre le cahier des charges et le projet Berger-Anziutti (voir post précédent). Un peu gros de rejeter la faute sur Accomplir.
    Gilles Pourbaix

  • 0 Reco 06/11/2010 à 10:43 par Babette

    Monsieur Pourbaix n'a pas réellement l'esprit de géométrie : en effet, une surélévation de 3 mètres sur une longueur de 145 mètres représente une déformation quasi imperceptible sur la forme de l'ensemble architectural.
    Quant aux plans initiaux de Mangin, il ne les a pas bien vus ou il les a déjà oubliés aussi : le dessin initial de Mangin avait déjà détruit la place Cassin et le jardin Lalanne avec sa résille algorythmée… L'association Accomplir voulait surtout imposer le projet le moins cher et le plus français quitte à ce qu'il soit le plus vilain…
    Le "hangar" que décrit Monsieur Pourbaix n'est autre que celui qu'avait dessiné Mangin à ses débuts.Je ne suis pas certaine qu'il l'ait oublié…
    Dans cette opération, il n'y eut qu'une seule logique, celle d'Unibail, qu'Accomplir a hélas mis huit ans à découvrir ( ou à ignorer ? ). J'en veux pour preuve ce scandaleux cahier des charges du concours qu'Accomplir a approuvé et qui portait en germes le désastre auquel nous assistons aujourd'hui…
    Oui, il s'agit bien pour Accomplir d'une opération médiatique destinée à assouvir les seules ambitions politiques de sa secrétaire qui cultive autant ses alliances objectives avec le Maire UMP du 1er qu'avec le Maire Vert du 2è… Etrange symbiose, non ?

  • 0 Reco 05/11/2010 à 18:55 par Gilles Pourbaix

    M. Le Garrec, ancien conseiller PS du 1er (cerragle!), donne sa vision de l'histoire.
    Chirac a signé un bail pour le Forum jusqu'en 2055. Quand Tibéri a envisagé le projet de vendre l'assiette du Forum, la gauche a hurlé. Le Maire de Paris s'apprête à vendre ce terrain non pas pour 80 ans mais indéfiniment!
    Oui l'association Accomplir a soutenu le projet Mangin. C'était le seul des 4 projets en lice à préserver le Jardin des Halles, vital pour le 1er et surtout pour le 2ème arrondissement. Mangin a trompé son monde et, contrairement à ses engagements, détruit la place René Cassin, le Jardin Lalanne et l'ensemble du jardin pour y faire sa morne plaine. Le projet d'alors n'a rien à voir avec le projet d'aujourd'hui.
    Oui l'association Accomplir a voté pour le projet Berger-Anziutti (la Canopée). Pour un projet de 12.50m de haut, à la forme élégante d'une feuille de verre, avec un grand auditorium pour le Conservatoire du Centre (1100 enfants), faisant la part belle aux équipements publics au rez-de-chaussée pour une meilleure visibilité et accessibilité et enfin pour la requalification urgente de la salle d'échanges du RER. La Canopée fait désormais 14.50m de haut, ressemble à un hangar dont le toit laissera passer la pluie mais pas la lumière, l'auditorium a été supprimé, les commerces occupent le rez-de-chaussée et les équipements publics sont relégués dans les étages, et la salle d'échanges sera faite en tout dernier. Le projet d'alors n'a rien à voir avec le projet d'aujourd'hui.
    L'association Accomplir n'a cessé de demander le montage financier pour cette opération. La Ville s'est toujours refusé à avancer le moindre chiffre. Si nous avions su ce que nous savons aujourd'hui, il est évident que nous aurions refusé et le projet Mangin et le projet Berger-Anziutti.
    Alors les leçons...
    Gilles Pourbaix (Président de l'association Accomplir)

  • 0 Reco 05/11/2010 à 11:04 par Democrate.75001

    Bonjour, Ne pourra-t-on jamais rien faire dans ce pays sans que des associations minoritaires et un maire qui ne règle rien au fond s'opposent à tout. Attend-on que les pavillons s'écroulent sur les usagers ? A qui la faute alors d'avoir tant retarder la réfection en profondeur de ce forum, véritable verrue dans le centre de Paris ? Au maire de Paris sans doute ou à l'association Accomplir qui ne me représente pas bien que je sois aussi habitant du 1er ? Trop c'est trop surtout lorsque les médias relaeint complaisamment ces plaintes incessantes sans montrer combien il est urgentissime d'intervenir dans une association public-privé qui est loin d'être contre nature.

  • 0 Reco 05/11/2010 à 09:47 par malika

    oui, par exemple !
    ce que je veux dire, c'est qu'accomplir ne s'exprime pas que sur le sujet des halles. cf, par exemple, les réactions au projet de la samaritaine.

  • 0 Reco 05/11/2010 à 09:41 par MisterHadley

    Et avec tout ce pognon, combien pourrait-on loger de braves gens qui en ont réellement bien plus besoin à Paris, par exemple..?

  • 0 Reco 05/11/2010 à 09:33 par Saldi

    On aura tout lu. Ils défendent quoi ? Le passéisme ? Parce qu'à part ça, je vois pas grand chose d'innovant et de dynamique pour Paris dans les propos de cette personne. Ils savent dire "non", mais ont l'air incapables de proposer quoi que ce soit

  • 0 Reco 05/11/2010 à 09:17 par malika

    "Et pour cela, ils diront noir si on leur dit blanc, et blanc si on leur dit noir. Pffffff, ils sont navarnts"
    faut pas déco**er ! madame bourguinat et son association défendent les intérêts des habitants du 1er arrondissement, et ils le font bien !

  • 0 Reco 05/11/2010 à 09:09 par calvin

    Heureusement qu'il y en a qui prennent à bras le corps les problèmes de leur cité...

  • 0 Reco 04/11/2010 à 23:35 par Boliute

    Des gens comme cette femme, ont un besoin tel de reconnaissance qu'ils passent leur temps à trouver tous les prétextes pour parler aux médias. Et pour cela, ils diront noir si on leur dit blanc, et blanc si on leur dit noir. Pffffff, ils sont navarnts

  • 0 Reco 04/11/2010 à 20:59 par Fanny

    qui cette dame represente t elle pour donner des lecons a a peu pres tout le monde? Elle reve de faire de la politique policarde, ca c est clair, ca se sent a son ton. Elle est dans la critique pure et dure qui fait comme si les halles n etaient pas une verrue qui salit Paris et par laquelle les gens passent sans s'y arreter, faute d'interet. Delanoe et Hidalgo ont raison de faire changer les choses, il ne faut pas ecouter les reacs pour qui ce sera toujours mieux avant

  • 0 Reco 04/11/2010 à 19:56 par cerragle

    Ce qui est outrancier présente assez peu d'intérêt. Le problème de fond si l'on peut dire c'est le bail à construction signé par Chirac fin des années 70 qui donne possession des lieux à Unibail jusqu'en 2055. Le deuxième problème est l'attentisme politique de la Ratp qui est demandeuse en 2001 d'un réaménagement de la salle d'échange, des sorties directes, et de la salle des quais (oubliée depuis comme les milliers de passagers qui s'y pressent tous les jours...). Il a fallu attendre 2005 que lHuchon prenne la Présidence du STIF pour que la Ratp se souvienne et lance une étude. De même Unibail avait des plans de modification drastique de son centre commercial dés 2001en urgence...oublié. La Ville de Paris depuis 2001 sans Bourguinat a pris le problème à bras le corps, car ces structures émergentes sous responsabilité Ville n'ont jamais été entretenues...je ne referai pas l'histoire, je rappellerai seulement un fait oublié: c'est la mandature de Delanoë qui a permis de remettre debout la centrale thermique qui alimente les Halles et accessoirement le Louvre en clim. en eau Chaude et en électricité et son secours...refait le systéme anti-incendie...deux exemples qui montrent l'état dans lequel la Ville a trouvé les Halles!!!!. Delanoë aurait pu vendre comme Tiberi en 2000. Mais Delanoë et d'autres, ont toujours refusé de vendre un espace public sans qu'un projet urbain, architectural ne soit décidé par les élus! J'imagine le bruit autrement! n'en déplaise à Legaret qui est élu depuis 1983... Alors est-ce une bonne affaire, non, mais depuis 1975, on sait que la bonne affaire c'est Unibail qui l'a faite! Il fallait faire au mieux. Il y avait plusieurs solutions, celle ci a été choisie. Allons jusqu'au bout, fin du bail de 80 ans, il y aura des corrections à apporter.Maintenant il faudrait rappeler qu'au nom des riverains...Accomplir et Bourguinat ont soutenu le projet Mangin, soutenu Unibail! puis fait partie du jury pour la Canopée (unanimité!). Alors les leçons..

  • 0 Reco 04/11/2010 à 19:50 par cerragle

    Ce qui est outrancier présente assez peu d'intérêt. Le problème de fond si l'on peut dire c'est le bail à construction signé par Chirac fin des années 70 qui donne possession des lieux à Unibail jusqu'en 2055. Le deuxième problème est l'attentisme politique de la Ratp qui est demandeuse en 2001 d'un réaménagement de la salle d'échange, des sorties directes, et de la salle des quais (oubliée depuis comme les milliers de passagers qui s'y pressent tous les jours...). Il a fallu attendre 2005 que le Président de Région prenne la Présidence du STIF pour que la Ratp se souvienne de son urgence et lance une étude. De même Unibail avait des plans de modification drastique de son centre commercial dés 2001en urgence...oublié. La Ville de Paris depuis 2001 sans Bourguinat a pris le problème à bras le corps, car ces structures émergentes sous responsabilité Ville n'ont jamais été entretenues...je ne referai pas l'histoire, je rappellerai seulement un fait oublié: c'est la mandature de Delanoë qui a permis de remettre debout la centrale thermique qui alimente les Halles et accessoirement le Louvre en clim. en eau Chaude et en électricité et son secours...refait le systéme anti-incendie...c'est un exemple qui montre l'état dans lequel la Ville a trouvé les Halles!!!!. Delanoë aurait pu vendre comme Tiberi en 2000. Mais Delanoë et d'autres, ont toujours refusé de vendre un espace public sans qu'un projet urbain, architectural ne soit décidé par les élus! J'imagine le bruit autrement! n'en déplaise à Legaret qui est élu depuis 1983... Alors est-ce une bonne affaire, non, mais depuis 1975, on sait que la bonne affaire c'est Unibail qui l'a faite! Il fallait faire au mieux. Il y avait plusieurs solutions, celle ci a été choisie. Allons jusqu'au bout, il y aura comme d'hab. des corrections à apporter.Maintenant il faudrait rappeler qu'au nom des riverains...Accomplir et Bourguinat ont soutenu le projet Mangin, soutenu Unibail! puis fait partie du jury pour la Canopée (unanimité!).


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...