International
LaVieImmo.com
Internationalmercredi 19 décembre 2012 à 11h47

171 000$ le m² : La folie des grandeurs à New York


Vue du 15, Central Park WestVue du 15, Central Park West (©www.15cpw.com)

Les appartements du 15, Central Park West, au cœur de Manhattan, partent à des prix défiant toute concurrence. Après une vente record de 88 millions de dollars fin 2011, un « condo » est aujourd’hui en vente pour 95 millions de dollars !

(LaVieImmo.com) - C’est « l’adresse » du moment. Mais s’il compte l’acteur Denzel Washington ou encore la star du championnat Nascar Jeff Gordon parmi ses illustres habitants, le 15, Central Park West intéresse davantage par le prix de ses appartements. En décembre 2011, l’ancien directeur de Citigroup, Sanford Weill, faisait grand bruit en vendant à la fille d’un oligarque russe, Ekaterina Rybolovleva, son duplex de 630 m² au prix record de 88 millions de dollars. Près de 140 000 dollars le m², alors qu’en moyenne un appartement à Manhattan se négocie dix fois moins cher, rappelle le Wall Street Journal.

« Une exubérance irrationnelle »

Si les prix ont plus que flambé dans l’immeuble ces derniers mois, Rick Kelly, intermédiaire immobilier, confie au journal qu'il s'agit là d'une « exubérance irrationnelle ». Car à mesure que les mètres carrés gagnent de la valeur, le nombre de ventes au sein du prestigieux immeuble s’est effrité : cette année, seuls 5 appartements ont changé de mains contre 17 l’an passé et 15 en 2010, rapporte le journal économique. L'expert juge qu'entre 7 000 et 8 000 dollars le m², les prix seraient plus raisonnables.

171 000$ le m²

Il n’empêche, certains continuent à voir les choses en grand : Leroy Schechter, magnat de l’acier, vient de mettre à la vente deux appartements combinés encore en construction pour 95 millions de dollars. Soit 171 000 dollars (128 000 euros)… le m² !

La palme de la plus chère transaction est donc en vue, bien qu’aucun acheteur potentiel ne se soit encore manifesté, précise le Wall Street Journal. Plus petit que l’appartement de M. Weill (d’une surface de « seulement » 552 mètres carrés), ce bien a le mérite de disposer d’une vue panoramique sur les toits de New York et sur Central Park. Ce dernier élément étant quasi suffisant à garantir des prix défiant toute concurrence à Big Apple. Au surplus, l’appartement, qui comprend 7 salles de bain, est accessible via un ascenseur privatif.

Pour le propriétaire, le prix est justifié « parce qu’il n’y a rien de similaire actuellement sur le marché », explique-t-il au journal économique. Notons que le plus « accessible » bien de l’immeuble est un appartement de deux chambres de 175 m², situé au 16ème étage. Selon le site StreetEasy.com, il en est demandé 8,5 millions de dollars.

Quoi qu'il en soit, la concurrence demeure rude dans l’hyperluxe new yorkais. A quelques blocs de là, l’immeuble One57 propose des logements de très grand standing, eux aussi à des tarifs exorbitants. Un acheteur serait entré en négociation pour un appartement en vente à 90 millions de dollars...

Léo Monégier - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 19/12/2012 à 17:34 par Dauphin II

    Il s'agit d'un marché très intéressant - et l'extrémité supérieure est complètement différente du reste du marché. Il est devenu un endroit très sage d'investir de l'argent - ces sortes de propriétés ne fera que continuer à augmenter en valeur