International
LaVieImmo.com
InternationalInternationalvendredi 2 octobre 2015 à 17h07

A louer à Londres, un matelas sous un escalier pour 700 euros par mois !


Vue de la chambre visitée par ALex Lomax
Vue de la chambre visitée par ALex Lomax
Vue de la chambre visitée par ALex Lomax (©Alex Lomax/Twitter)

Une étudiante britannique a déniché une annonce de location qui, a priori, pouvait sembler intéressante. Mais peut-être pas tant que cela, à y regarder de plus près...

(LaVieImmo.com) - Les micro-logements, ce n'est pas qu'à Paris. En effet, alors que les prix atteignent des sommets – à l'achat comme à la location - dans la capitale britannique, Alex Lomax est tombée mercredi sur une chambre meublée à louer à un prix abordable. L'annonce avait au premier abord de quoi séduire cette étudiante de 23 ans : 500 livres par mois, soit 680 euros environ, pour un bien situé à Clapham, un quartier recherché du sud de Londres. Dans ce secteur, les locations tournent en effet habituellement plutôt autour de 785 livres (1.080 euros).

Un matelas et un porte-manteau

La jeune femme a alors fait le déplacement. Et ce qu'elle a trouvé était loin d'être une affaire : en fait, il ne s'agissait pas d'une chambre mais d'un simple matelas installé sous l'escalier de la maison. Avec pour tout meuble un porte-manteau au mur et deux petites caisses en guise de tables de nuit. Le propriétaire, lui, était tout ce qu'il y a de plus sérieux, déclare-t-elle à la chaîne BBC. L'homme lui a confié que le futur locataire devait en plus partager la cuisine avec trois autres colocataires, ajoutant simplement que ce lit était sa "dernière chambre".

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Estomaquée, la jeune femme de 23 ans a alors posté sa trouvaille mercredi sur Twitter. Son post, gratifié d'un "F. you London" et d'un hashtag #nothanks, a été retweeté près de 7.000 fois, et donné lieu à bon nombre de commentaires d'internautes choqués. L'un d'entre eux, dubitatif, se demandait si la jeune femme n'avait pas fait une blague. Il a eu droit, en réponse de l'étudiante, à un lien vers le site où elle avait trouvé le bien en location : London2let.com.

Le cauchemar d'Harry Porter

L'affaire, symbolique du mal logement qui sévit aussi outre-Manche, a rapidement fait le tour de la presse : "De quoi donner des cauchemars à Harry Porter", ironisent désormais les médias britanniques, en clin d'oeil au placard balai dans lequel vivait le magicien chez son oncle et sa tante, dans la saga éponyme. Ironie du sort, l'un des lieux de tournage du film a succès de J.K Rowling est justement en ce moment à vendre : la Royal Connaught Park, ancienne école privée pour garçons située à une trentaine de kilomètres de Londres, où les appartements cherchent preneurs. Pour des sommes allant, cette fois, jusqu'à près de 4 millions d'euros...

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...