International
LaVieImmo.com
InternationalInternationalmardi 2 juin 2015 à 17h01

Berlin plafonne ses loyers


A Berlin, les loyers sont officiellement encadrés
A Berlin, les loyers sont officiellement encadrés
A Berlin, les loyers sont officiellement encadrés (©dr)

Depuis lundi, les propriétaires de la capitale allemande ne peuvent plus, entre deux mises en location, augmenter leurs loyers autant qu'ils le veulent. Une mesure qui réjouit... les locataires.

(LaVieImmo.com) - La nouvelle réglementation est entrée en vigueur le lundi 1er juin. Depuis cette date, il est interdit aux bailleurs berlinois de procéder à une hausse de loyers supérieure de 10 % à un niveau fixé localement. Une mesure applicable aux loyers à la « relocation », c'est-à-dire entre le départ du précédent locataire et l'arrivée du nouveau. Les hausses de loyers en cours étant, comme dans l'Hexagone, déjà encadrées. La capitale allemande devient pionnière en la matière dans le pays, rapporte The Guardian, sa voisine française lui emboîtant le pas dans les semaines qui viennent.

Des contrats de location qui font le grand écart

« Le plafonnement des loyers est très important pour Berlin, parce que la différence entre les baux existants et les nouveaux est grande », explique au quotidien britannique Reiner Wild, président de l'association des locataires berlinois.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Ainsi, à Berlin, mais aussi Munich ou Hambourg, villes aussi concernées par le phénomène, les hausses de loyers peuvent aller jusqu'à 30 % ou 40 % entre deux locations. Résultat : alors que la ville voit arriver chaque année près de 40.000 nouveaux habitants, les classes moyennes sont évincées de ces agglomérations. « Nous ne voulons pas une situation semblable à Londres ou Paris », explique le locataire, même si le niveau de loyers de la capitale allemande reste inférieur à ces dernières.

Le niveau de loyers du parc privé a atteint 9 euros le m2 à Berlin en 2014, contre 5,50 euros en 2005, selon le cabinet spécialisé Jones Lang Lasalle. Bien qu'en hausse de 9 % entre les seules années 2013 à 2014, le niveau reste près de trois fois inférieur à Paris, qui affichait au premier trimestre 2015, 24,8 euros/m2 selon l'observatoire Clameur.

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...