International
LaVieImmo.com
InternationalInternationalmercredi 6 mai 2015 à 15h24

Combien faut-il gagner pour devenir propriétaire à Londres ?


Devenir propriétaire à Londres, rêve ou réalité ?
Devenir propriétaire à Londres, rêve ou réalité ?
Devenir propriétaire à Londres, rêve ou réalité ? (©dr)

Pour acquérir un logement à Londres, mieux vaut avoir les reins solides. Une étude a estimé le "salaire minimum requis" pour devenir propriétaire dans la capitale britannique. Accrochez-vous !

(LaVieImmo.com) - Faire partie du cercle très fermé des primo-accédants à Londres constitue un vrai "challenge". Selon KPMG, il faut gagner au moins 77 000 livres par an, soit un peu plus de 100 000 euros, pour acquérir son premier logement.

Un chiffre qui peut faire grincer des dents, alors que le salaire annuel moyen ne dépasse pas les 30 000 livres dans la capitale britannique, révèle le cabinet d’audit et de conseil dans une étude publiée ce lundi.

Au Royaume-Uni, où le salaire minimum tourne actuellement autour des 22 000 livres, il faut gagner au moins 40 553 livres, détaille KPMG, en précisant que ces données ont été calculées sur la base d’un apport personnel équivalent à 10 % de l’ensemble du prêt.

Le rêve d'être propriétaire

Cependant, les prix immobiliers semblent plus abordables dans le centre-est de l’Angleterre, voire au nord de l’Irlande, souligne l’étude. En outre, dans le sud-est du pays, le prix moyen d’un logement s’élève à plus de 230 000 livres (312 000 euros).

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Des prix qui suscitent de vives réactions si l’on en croit KPMG, selon lequel 69 % des personnes interrogées pointent le manque de logements correspondant à leur budget. Par ailleurs, 30 % des sondés se disent inquiets quant à leur capacité à financer leur propre bien ou celui qu’ils louent.

Cette crainte est encore plus marquée chez les jeunes ménages, notamment la tranche 16-17 ans (57 %), particulièrement sensible à la « réalité » du marché immobilier anglo-saxon.

Pourtant, le souhait d’accéder à la propriété reste très présent dans ce pays, 73 % des sondés préférant l’achat à la location. Plus sensibles mais tout aussi ambitieux, les plus jeunes rêvent eux aussi de devenir un jour propriétaire dans les 10 ans à venir (72 %), voire d'ici 5 ans pour les plus optimistes d’entre eux (36 %).

>> Découvrez ces villes où il faut partir s'installer

Julien Mouret - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 06/05/2015 à 19:10 par Stéphane

    ça sent la bulle outre manche... de moins en moins de solvabilité..

  • 0 Reco 06/05/2015 à 18:29 par RazLaCasquette

    Franchement quelle idée d'aller habiter en Angleterre : il pleut tout le temps et la nourriture y est particulièrement mauvaise.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...