International
LaVieImmo.com
Internationalvendredi 29 juin 2012 à 10h07

Donald Trump s'intéresse à la pierre espagnole


Donald Trump veut investir dans l'immobilier espagnolDonald Trump veut investir dans l'immobilier espagnol (©Gage Skidmore / Wikimédia)

Le riche homme d’affaire américain Donald Trump a décidé de profiter de la crise économique qui sévit en Espagne pour faire des transactions immobilières.

(LaVieImmo.com) - En temps de crise, certaines personnes font en sorte de tirer un maximum de profit de la situation. C’est le cas du riche investisseur américain Donald Trump, qui a déclaré il y a une semaine vouloir investir dans l’immobilier européen et notamment espagnol. Selon El Pais, l’homme d’affaires aurait des vues sur le « Ladrillo » (à traduire : immobilier) ibérique, qui souffre « comme jamais » selon lui des effets la crise. « Vous pouvez devenir propriétaire pour rien du tout. Vous achetez de la terre pour rien, vous achetez tout pour pas grand-chose », a déclaré le milliardaire à la chaîne de télévision américaine CNBC.

L’Espagne, « un grand pays malade »

« On entend souvent les professionnels conseiller aux investisseurs d’attendre, mais pour moi, il n’y a aucun doute : je sais que c’est le moment d’investir en Europe », a-t-il martelé au micro de la chaîne, avant de révéler qu’il était lui-même intéressé par une telle opération. « Je pense à faire des acquisitions sur le Vieux continent en m’associant avec des investisseurs locaux, il y a de véritables opportunités », a insisté le magnat de l'immobilier. Interrogé sur l’Espagne, qui souffre autant que le Grèce des effets de la crise économique dans la zone euro, l’homme d’affaire, qui a essentiellement construit sa fortune avec des projets immobilier, a déclaré être attiré par le pays. Son intérêt pour l’immobilier ibérique n’a cependant pas de rapport avec son amour pour la culture hispanique. Il a affirmé que l’Espagne était « un grand pays malade, dont il faut profiter rapidement ».

L’immeuble résidentiel le plus haut, c’est lui !

Trump doit sa fortune d’abord à l’héritage que lui a légué son père, promoteur immobilier spécialisé dans la location new yorkaise. Il a ensuite entrepris d’accroître son patrimoine en construisant des casinos, des hôtels et des gratte-ciels. Aujourd’hui, sa richesse est estimée à pas moins de 2,9 milliards de dollars (2,3 milliards d’euros), selon le classement Forbes des plus grosses fortunes mondiales. A plusieurs occasions, le P-DG de la Trump Organization, s’est retrouvé au bord de la faillite. En 2009, ses casinos ont mis la clé sous la porte. En 2011, l’homme renait de ses cendres en donnant son patronyme à trois tours, dont une à Baja, en Californie, qui ne sera jamais achevée. Certains acheteurs auront perdu des acomptes allant parfois jusqu’à 100 000 dollars.

C’est également lui qui a construit en 2000 la Trump Wold Tower à Manhattan, qui détient, avec ses 262 mètres de hauteur, le titre de l’immeuble résidentiel le plus haut du monde.

Badr Lebnioury - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)