International
LaVieImmo.com
InternationalInternationalmardi 15 juin 2010 à 14h40

Expatriés : Tokyo reste la ville la plus chère au monde


Tokyo devance Oslo et Luanda au classement
Tokyo devance Oslo et Luanda au classement
Tokyo devance Oslo et Luanda au classement (©dr)

Tokyo reste la ville la plus chère au monde pour les expatriés, témoigne l’enquête du cabinet de consultants britanniques ECA sur les niveaux des prix dans 400 villes et lieux du monde. Paris se classe seizième.

(LaVieImmo.com) - L’étude note que le coût de la vie pour les expatriés varie en fonction de l’inflation, de la disponibilité des produits et des taux de change. La capitale japonaise devance Oslo au classement et la ville de Luanda, capitale de l’Angola. « Certain pourront être surpris de voir Luanda figurer parmi les trois villes les plus chères au monde » note Frédéric Franchi, d’ECA international. « Cependant il faut garder à l’esprit que l’acheminement des biens dans cette partie du monde est particulièrement difficile du fait de l’absence d’infrastructures appropriées, résultant de plusieurs années de conflit » poursuit-il. Le Japon est bien représenté puisque les villes de Nagoya et Yokohama complètent le Top 5.

La Scandinavie monopolise le podium européen

La Scandinavie truste les trois premières places à l’échelon européen puisque Oslo (Norvège), Stavanger (Norvège) et Copenhague (Danemark) constituent le podium. La Suisse complète le Top 5, Genève et Zurich se hissant aux quatrième et cinquième rangs. « Les variations de la valeur de l’euro constituent pour les entreprises un facteur déterminant dans la gestion des indemnités de leurs expatriés en mission à l’intérieur comme à l’extérieur de la zone euro » explique Frédéric Franchi. « Si la valeur de l’euro continue de baisser comme nous avons pu le voir ces dernières semaines, les entreprises vont devoir surveiller de près l’ampleur de cette dévaluation et revoir le montant de leurs indemnités de façon à ce que les expatriés ne soient pas affectés négativement par cette baisse de l’euro » conclut-il.

Marc Fleury - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...