International
LaVieImmo.com
InternationalInternationalvendredi 2 mai 2014 à 17h58

Expulsé de son logement parce qu'il nourrit des pigeons


L'homme risque d'être mis à la porte de son logement pour avoir nourris des pigeons
L'homme risque d'être mis à la porte de son logement pour avoir nourris des pigeons
L'homme risque d'être mis à la porte de son logement pour avoir nourris des pigeons (©Wikimedia Commons)

A Genève, un locataire de 90 ans risque d'être mis à la porte de chez lui. Le propriétaire du logement lui reproche de nourrir les pigeons et de mettre en danger les autres occupants.

(LaVieImmo.com) - Un nonagénaire genevois risque d’être expulsé du logement qu’il occupe depuis cinquante ans pour avoir « nourri des pigeons après les avoir laissés entrer sur son balcon », rapporte Le Matin.

Selon le quotidien, Charles a été avisé Il y a deux semaines par courrier recommandé que son bail serait résilié le 31 mai prochain. La régie Brolliet SA, la coopérative qui gère l’immeuble, lui reproche son « comportement intolérable » : « Des voisins reçoivent des fientes de pigeons, nous sommes certains qu’elles viennent de chez lui », explique ainsi au quotidien le président de la coopérative d’habitation, Guy Tornare. Claude Guillod, l’un des administrateurs de la société, met pour sa part avant la nécessité de « protéger [les autres] sociétaires » contre les éventuelles « maladies » liées à la présence des volatiles. Et s’il reconnait que la situation est « triste », M. Guillod estime que c’est parce que Charles n’a « pas écouté que nous en sommes arrivés là ». Une référence aux précédents courriers envoyés, dans laquelle la régie demandait une « amélioration [du] comportement » du retraité.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Toujours dans le Matin, celui-ci nie les accusations dont il fait l’objet. « Ce n’est plus le cas depuis le décès de ma femme, il y a deux ans ! », assure-t-il. Charles, qui a toujours « réglé [son loyer] comme du papier à musique », n’a plus que deux semaines pour recourir devant la Commission de conciliation en matière de baux et loyers.

Il pourrait alors essayer de faire valoir les arguments avancés par l’Association suisse des locataires (Asloca), dont un représentant estime que « les propriétaires cherchent des motifs de résiliation pour procéder à un changement de locataire », et ainsi facturer un loyer plus élevé à son remplaçant.

François Alexandre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 06/05/2014 à 15:06 par LibDub

    Peut-être mais c'est crade, il doit réaliser qu'il n'est pas tout seul dans l'immeuble

  • 3 Reco 06/05/2014 à 05:53 par Nanard

    Un vieux qui nourrit des pigeons c'est qd même moins grave que des journalistes qui enculent les mouches !

  • 1 Reco 05/05/2014 à 12:00 par Olivier

    j'ai acheté également car j'en avais marre d'être sous la menace permanente d'expulsion par ces bailleurs qui ne pensent qu'au blé!

    Vive la propriété!

  • 0 Reco 05/05/2014 à 10:48 par Jérome

    "de mettre en danger les autres occupants"

    Il est en effet connu que les pigeons sont des animaux extrêmement dangereux, capables dé dévorer un humain en seux secondes....

    Qui est l'idiot dans l'histoire? la personne agée: parce qu'elle n'a Jamais acheté!

    Pourquoi je me tue a vous dire d'acheter dans le neuf?? C'est pour éviter la situation d'etre viré de son appart à la retraite!!!

    Et pourquoi dans le neuf? Parce que c'est bien moins cher en zone tendue, si vous faites les calculs et avez un minimum de niveau en maths!

    Les fast, fraind, he-e and co, à la retraite et toujours locataires, se feront viré de leur cher et tendre appart par leur doux et gentil bailleur, et là ca pourra etre marrant...

  • 0 Reco 03/05/2014 à 18:55 par GUEHERY

    Ce n'est pas parce que les pigeons ne sont plus nourris qu'ils partiront !

  • 0 Reco 02/05/2014 à 20:24 par Jean-jacques

    il met du vieux pain sur son balcon. Pour attirer les moineaux les pigeons. il vit sa vie par procuration devant son poste de télévision...


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...