International
LaVieImmo.com
InternationalInternationalmercredi 15 juillet 2009 à 18h54

Immobilier : La faiblesse de l'offre soutient les prix au Royaume-Uni


(©dr)

(LaVieImmo.com) - Bientôt le rebond ? Une étude de la Royal Institution of Chartered Surveyors (RICS) montre que l’optimisme des professionnels britanniques de l’immobilier en matière de prix est au plus haut en deux ans.

Chaque mois, le RICS publie une synthèse du rapport d’activité dressé par ses membres, tous des professionnels de l’immobilier. La dernière édition de l’enquête, dévoilée cette semaine, montre que la tendance à la hausse des nouvelles demandes d’acheteurs, palpable depuis le début de l’année, s’est poursuivie en juin. Mieux : pour le troisième trimestre consécutif, cet intérêt a joué positivement sur le nombre de transactions. En moyenne, les agents RICS ont bouclé 12,7 ventes entre le 1er avril et le 30 juin, soit une de plus qu’au trimestre précédent et trois de plus qu’en janvier. Amélioration, enfin sur le front des prix, puisque 18 % seulement des sondés disent avoir constaté « une baisse plutôt qu’une hausse » au cours des trois derniers mois, contre près de 44 % fin mai et 57 % fin avril. « Le chiffre reste négatif, mais il n’avait pas été aussi élevé depuis le mois de septembre 2007 », commente la RICS.

Dégonflement des stocks Le mois dernier, l’Institution insistait sur l’importance de la faiblesse de l’offre de logements sur l’évolution des prix. Une précision qui reste d’actualité, puisque l’évolution des mises en vente est restée négative en juin, pour le troisième mois consécutif. « Les commentaires des Chartered Surveyors laissent penser que la nouvelle législation sur les Home Information Packs*, introduite au début du mois d’avril, a participé à cette faiblesse », explique la RICS. Faiblesse qui, couplée au rebond des ventes, a permis au stock de logements de se dégonfler. En moyenne, le portefeuille des agents RICS ne comprenait que 56,9 biens le mois dernier, contre 58,5 en mai et 75,2 en janvier.

« Le resserrement des conditions de marché a entraîné un rebond des attentes en matière de prix ». Ainsi, pour la première fois depuis le mois de mai 2007, les Surveyors attendent une hausse de prix au cours des six prochains mois. Une hausse était même déjà perceptible en juin à Londres et dans le sud-ouest du pays, deux des zones où les mises en vente ont le plus reculé le mois dernier.

E.S.

*Document attestant de la qualité d’un logement, que la loi oblige désormais les propriétaires anglais et gallois à faire réaliser avant même la mise en vente du bien

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...