International
LaVieImmo.com
InternationalInternationalmardi 29 mai 2012 à 18h44

L'immobilier britannique 86 fois plus cher aujourd'hui qu'en 1952


(LaVieImmo.com) - L’approche du jubilé de diamant de la Reine Elizaberth II donne lieu à toutes sortes de bilans. Politiques, bien sûr. Mondains, évidemment. Mais aussi immobiliers : une note récente du groupe bancaire HSBC s’intéresse à l’évolution du marché du logement et à celle des conditions d’accession à la propriété au Royaume-Uni au cours des 60 dernières années.

Premier constat, les prix ont fortement progressé sur la période. Très fortement même, puisque le coût moyen d’une opération immobilière a été multiplié par 86 depuis le couronnement. Un Britannique déboursait en moyenne 1 891 livres sterling pour accéder à la propriété en 1952 ; il lui en coûte aujourd’hui 162 722 livres (environ 203 000 euros). « En comparaison, les prix à la consommation ont été multiplié par 25 au cours de la même période, indique HSBC. Cela veut dire que pour la plupart des gens, faire l’acquisition d’un bien immobilier s’est révélé un très bon investissement, même après prise en compte des effets de l’inflation ». L’étude ne dit pas combien de propriétaires ont effectivement conservé jusqu’à aujourd’hui une maison ou un appartement acheté en 1952… Elle indique en revanche que la part de propriétaires occupants a plus que doublé dans l’intervalle, à 68 % aujourd’hui contre 32 % il y a 60 ans.

La note montre également que le nombre de logements a doublé sur la période, de 14,1 millions en 1952 à environ 27,3 millions aujourd’hui. Sans surprise, le nombre de logements neufs construits chaque année, très fort dans l’immédiat après-guerre (248 320), s’est fortement réduit depuis : selon les dernières estimations, il ne dépasserait pas les 134 000 sur douze mois courants aujourd’hui.

E. S. - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...