International
LaVieImmo.com
InternationalInternationalmercredi 16 février 2011 à 15h41

L'immobilier coulera-t-il Alliot-Marie ?


Michèle-Alliot Marie dans la tourmente
Michèle-Alliot Marie dans la tourmente
Michèle-Alliot Marie dans la tourmente (©dr)

Le dossier de la Tunisie risque d’être lourd à avaler pour la ministre des Affaires étrangères. L’éditorial de la Une du Monde paru jeudi en appelle même à la démission de la ministre, après qu’une information du Canard Enchaîné a mentionné une acquisition immobilière litigieuse par le père de MAM.

(LaVieImmo.com) - La tension est montée encore d’un cran aujourd’hui, après la publication d’un article fracassant mercredi sur l’acquisition de parts dans uns société civile immobilière (SCI) par le père de Michèle Alliot-Marie, Bernard Marie, en décembre dernier, juste avant la chute du régime de Ben Ali. La transaction a été effectuée auprès d’Aziz Miled, celui-là même qui a fait bénéficier de son jet privé à la ministre, lors de ses vacances en Tunisie. Selon Bernard Marie, ex-député-maire de Biarritz, qui s’est expliqué sur i-Télé, ce dernier a « été frappé par l'appartement qu'avait Frédéric Mitterrand à Hammamet [une station balnéaire située dans les environs de Tunis, NDLR]. J'ai donc dit à Aziz Miled, qui est mon ami, 'si tu as quelque chose de ce type, je veux bien' », cite le JDD. C’est alors que M. Miled lui a proposé d’investir dans une de ses propriétés, ce que M. Marie a fait, via le montage d’une SCI (qui permet à plusieurs personnes de détenir le bien et ne fait pas directement figurer les noms des associés).

MAM « pas partie prenante dans l'opération »

L’ancien élu déclare cependant que sa « fille n'est pas partie prenante » dans cette opération, sans pour autant indiquer si elle en était au courant. Un peu plus d’huile sur le feu dans le camp UMP, alors que le site Mediapart nous apprend que MAM aurait eu un « bref entretien téléphonique » avec Ben Ali durant ses vacances tunisiennes controversées, peu de temps avant la chute du chef d'Etat. Ce qui effrite un peu plus sa défense dans cet épineux dossier.

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 17/02/2011 à 13:46 par boic5530

    heureusement , j 'n'ai pas fait d'enfant (volontairement) afin de ne pas cautionner ce système où certains s'en mettent plein les poches! _ _ Si tous les pauvres s'interdisanient - comme moi - de procréer , alors le système s'écroulerait

  • 0 Reco 17/02/2011 à 13:43 par boic5530

    Vivement la 6 ème république (faut changer tout ce système ... qui génère des magouilles) !

  • 0 Reco 16/02/2011 à 16:48 par zarkomarko

    Chez Sarko, on ne démissionne pas ! (cf "l'affaire" Woerth)

  • 0 Reco 16/02/2011 à 16:37 par Tchorny

    C'est un cas typique de réplication fractalienne de mafias tant bien immobilières que politiciennes ... et rien d'autre.Il ne sert à rien que MAM démissionne: de fait elle l'a déja fait depuis longtemps; surtout qu'elle ne touche plus à rien! Et surtout pas à la diplomatie de la République!!Qu'elle aille donc bronzer à Sidi Bou ou Tabarka: hit the road MAM!!

  • 0 Reco 16/02/2011 à 16:36 par ImmoOne

    Bah... le peuple veut sa peau après tout...

  • 0 Reco 16/02/2011 à 16:20 par goulash

    Foutez lui la paix ! oui le 2 janvier 1967 elle a peut-être été au manège et son voisin était Bokassa. Et avant ça son grand oncle a sans doute bu un coca au zinc à côté d'un mec qui connaissait mon voisin de pallier... Y a pas mieux à faire que de se pencher sur ces problèmes de MEDRE !


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...