International
LaVieImmo.com
InternationalInternationalmardi 22 octobre 2013 à 12h06

L'immobilier londonien s'envole... et inquiète


La pénurie de biens disponibles soutient les prix
La pénurie de biens disponibles soutient les prix
La pénurie de biens disponibles soutient les prix (©dr)

Les prix des biens mis en vente au Royaume-Uni sont repartis de l’avant après deux mois de pause. Selon le groupe de petites annonces Rightmove, la situation est plus particulièrement tendu à Londres.

(LaVieImmo.com) - Nous étions prévenus. Le groupe de petites annonces Rightmove, équivalent britannique de SeLoger.com, a confirmé lundi le net rebond des prix de mise en vente des logements au Royaume-Uni, qu’il prédisait depuis deux mois. Compte tenu du déséquilibre croissant entre l’offre et la demande de logements, la baisse observée en août (-1,8 %) et en septembre (-1,5 %) ne pouvait être qu’une « pause » dans le mouvement de hausse à l’œuvre depuis le début de l’année. A première vue, donc, rien de surprenant dans l’annonce de la hausse de 2,8 % enregistrée entre le 18 septembre et le 21 octobre. Si ce n’est son ampleur, qui émeut depuis hier la presse britannique : en moyenne, les logements mis en vente en Angleterre et au Pays-de-Galles au cours des quatre dernières semaines l’ont été au prix de 252 418 £, soit un peu moins de 298 000 €. Le record de 253 658 £, inscrit en juillet, ne devrait plus tarder à tomber.

+10 % à Londres

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Le mouvement est particulièrement marqué à Londres, où Rightmove enregistre un rebond de 10,2 % sur un mois, après deux baisses de 2,8 et 1,5 % en août et septembre. A 544 232 £ (640 000 € environ), le prix moyen de mise en vente dans la capitale s’affiche en hausse de près de 14 % en comparaison annuelle. « Certains agents constatent une véritable frénésie d’achat de biens de qualité dans le centre de Londres, explique Miles Shipside, directeur commercial chez Rightmove. Le stock de logement est si bas qu’ils n’ont pour ainsi dire plus rien en rayon ». Une situation exacerbée par le manque de logements disponibles et l’afflux d’acheteurs étrangers, qui « voient dans l’immobilier un actif sûr ».

La situation poursuit Shipside, n’est pas « tenable à long terme ». Alors que plusieurs économistes et membres du gouvernement ont récemment écarté tout risque de bulle immobilière dans le pays, Rightmove se montre moins catégorique, se contentant d’assurer qu’ « il n’y a pas de risque de bulle hors de Londres ». A suivre…

François Alexandre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 31/10/2013 à 13:11 par Jérome

    tu disais , Nounou? :))

    http://www.lavieimmo.com/ prix-immobilier/petite-re prise-de-l-immobilier-fra ncilien-22900.html

    Je me marre...

  • 1 Reco 23/10/2013 à 08:08 par nounou

    @jerome : stp, par pitié.... je t'en prie petit. sois sage.... allez....

  • 0 Reco 22/10/2013 à 21:36 par Jérome

    achetez dans le neuf et vite! les prix vont à nouveau flamber!

    une chose est sue: vous aurez été prévenu!

  • 0 Reco 22/10/2013 à 21:36 par Pigeons

    En France, on a un max de soit-disant experts immo pour gonfler la bulle au max, mais en Angleterre ont-ils autant de pigeons qu'en France???

  • 2 Reco 22/10/2013 à 15:33 par tony

    pour sur que le PM a été conseillé par sarko pour faire un "ptz" dans l'ancien, histoire de péter dans la semoule....lol

  • 3 Reco 22/10/2013 à 13:24 par @jérome

    O K

    Oui bcp espèrent que l'immo courent à sa perte pour s'enrichir au passage...mais il y a une donnée manquante pour la France : les acheteurs solvables!

  • 2 Reco 22/10/2013 à 12:41 par jérome

    vous voyez. le crack na jamais eu lieu a Londres et cest reparti comme en 14...

    ca sera pareil en france!!


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...