International
LaVieImmo.com
InternationalInternationallundi 30 juillet 2012 à 17h15

La solution belge contre les logements vides


(LaVieImmo.com) - Pour lutter contre le problème des logements vacants, une idée intéressante a été proposée en Belgique cet été, comme le rapporte le quotidien Le Soir. En effet, à Bruxelles, un système d’amendes a été lancé : un immeuble vide paiera 500 euros par mètre de façade, puis 1 000 la deuxième année, 1 500 l’année suivante, et ainsi de suite.

Pour Ilham Bensaïd, responsable communication de l’association Rassemblement bruxellois pour le droit à l’habitat, cité par Le Soir : « Les communes auront le choix, soit elles taxent elles-mêmes, soit elles chargent la Région de s’en occuper et reçoivent en retour 85 % de la somme perçue ».

Quid de la France et de son 1,827 million de logements vacants, chiffre relevé par l'Insee en 2008 ? La question a été soulevée par la ministre du Logement, Cécile Duflot. Cette dernière réfléchit déjà à l'idée d'une taxe, afin de réduire au maximum la vacance : «Je souhaite une taxe progressive avec le temps et un resserrement du délai actuel de deux ans», a-t-elle annoncé lors d'un conseil des ministres.

Laura Makary - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 01/08/2012 à 15:06 par Antoine

    "La solution belge contre les logements vides"

    ben c'est d'y mettre des frites pour qu'ils deviennent occupés...

  • 0 Reco 01/08/2012 à 11:48 par backtoreality

    Le problème en France, c'est que les politiques sont souvent d'un age avancé et ne comprennent plus rien à l'économie, il n'ont pas capté que l'Europe est en construction..
    L'Allemagne est le phare de l'Europe , c'est un pays riche, une belle industrie, et une politique immobilier qui permet de se loger 2 fois moins cher qu'en France avec une qualité meilleur. Du coup le pouvoir d'achat est beaucoup plus élevé qu'en France, et ca booste l'économie, c'est cercle vertueux.
    L'harmonisation avec l’Allemagne est inévitable et donc la baisse de l'immo en France. il faut toujours suivre le meilleur de la classe.

  • 0 Reco 01/08/2012 à 11:30 par Parfait

    "Quid de la France et de son 1,827 million de logements vacants"

    En France, il y a surtout une pénurie de vieux voulant régler le problème du logement. Normal quand papy en a fait un instrument spéculatif.

  • 0 Reco 31/07/2012 à 23:29 par Friand

    Là je suis d'accord avec antoine.
    C'est des proprio qui font de la rétention de logements en période de pénurie...
    Il faut les taxer en France comme en Belgique (taxe qui s'amplifie dans le temps) pour les inciter à louer OU faire des travaux pour louer OU vendre.
    Des logements vides, ça nous sert à rien...

  • 0 Reco 31/07/2012 à 20:55 par antoine

    parce qu'un bailleur qui baille et reçoit les loyers en se tournant les pouces cest des travaileurs? :))

    l'ecolo se service, suit donc les conseils de ta boss Miss Duflot! la chute des prix cest pour tres bientot

  • 0 Reco 31/07/2012 à 11:49 par Ecolo

    c'est vrai que le discours d'anrtoine c'est celui d'un gros parasite qui veut taxer les travailleurs

  • 0 Reco 30/07/2012 à 22:01 par Tête d'enclume

    parasite

  • 0 Reco 30/07/2012 à 21:47 par L'enclume

    Antoine n'a toujours pas trouvé de travail.

    Il n'est pas près de payer des impôts lui qui vit au crochet de la société.

  • 0 Reco 30/07/2012 à 18:54 par anrtoine

    il faut taxer ceux qui ont du blé et se sont engraissés en se tournant les pouces

    si tes pas content cher "nimporte quoi", mersonne ne t'empeche de revendre... si tu payes dur! a toi de chosiir!

  • 0 Reco 30/07/2012 à 17:34 par n'importe quoi

    A part taxer, que savent-ils faire d'autre tous ces gouverneux.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...