International
LaVieImmo.com
InternationalInternationalmercredi 9 novembre 2016 à 11h48

Le constructeur de la "Trump Tower Philippines" s'envole en bourse


La tour est construite à Manille.
La tour est construite à Manille.
La tour est construite à Manille. (©Century Properties)

Donald Trump a été élu 45ème président des Etats-Unis. Il sera investi le 20 janvier. En attendant, un groupe, philippin, apprécie particulièrement cette victoire.

(LaVieImmo.com) - Un groupe immobilier philippin est particulièrement en joie ce mercredi 9 octobre. Century Properties construit un gratte-ciel avec le vainqueur de la présidentielle américaine Donald Trump. Et son action a pris le contre-pied des marchés financiers internationaux, son titre prenant 20% à la Bourse de Manille. L'action de Century Properties, promoteur franchisé de la Trump Tower de Manille, est passée de 60 centavos à 72 centavos (1.11 à 1,33 centime d'euro).

L'indice principal de la Bourse philippine a perdu dans le même temps 2,5%, tandis que dans le monde entier, les places financières luttaient contre la panique. "Tout ça est lié à Trump", a commenté Astro del Castillo, directeur du fonds philippin First Grade Finance.

Hillary Clinton représentait la continuité économique aux yeux des marchés. Donald Trump représente un saut dans l'inconnu et certains craignent un virage protectionniste des États-Unis.

"J'ai toujours aimé les Philippines"

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Le luxueux gratte-ciel de 57 étages, connu sous le nom de "Trump Tower Philippines", est une coentreprise de Century Properties et de la Trump Organization, selon le site du groupe. "J'ai toujours aimé les Philippines. Je crois que c'est un endroit spécial et Manille est l'une des villes les plus spectaculaires d'Asie. Je sais que ce projet sera sans égal", déclare Donald Trump, cité par le site internet.

Selon Astro Del Castillo, Century Properties a également bénéficié de la nomination au poste "d'émissaire spécial" aux États-Unis par le président philippin Rodrigo Duterte du président de l'entreprise, Jose Antonio. Cette nomination avait été annoncée lundi et la presse philippine avait alors salué les liens entre Jose Antonio et le président américain élu.

Avec AFP

D. L. - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 22/11/2016 à 02:58 par serrurierorleans

    J'ai vu que Trump n'allait pas recevoir son salaire de président. Si les politiciens français pouvaient prendre exemple ....


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...