International
LaVieImmo.com
InternationalInternationalvendredi 6 mai 2011 à 16h22

Le Sénat adopte un texte sur le logement indigne en Outre-mer


20% des logements n'ont pas l'eau potable en Guyane
20% des logements n'ont pas l'eau potable en Guyane
20% des logements n'ont pas l'eau potable en Guyane (©dr)

Après l’Assemblée nationale, le Sénat a adopté mercredi soir, un texte visant à lutter contre la crise de l’habitat dans l’Outre-mer français. Ecrit par le député-maire de Fort-de-France, Serge Letchimy, le projet de loi a été voté à l’unanimité.

(LaVieImmo.com) - En Guyane, « 20% des logements n'ont pas l'eau potable et 63% ne sont pas raccordés à l'égout », déclare le rapporteur du texte, Georges Patient. Une situation qui, pour l'heure, échappe à toute réglementation. Le texte introduit donc la notion « d'habitat informel » dans la définition de l'habitat indigne et suggère de le transcrire dans la loi Besson de 1990. Cela permettrait le versement, encadré, d'une aide aux occupants sans droit ni titre de logements. Des milliers de familles pourront désormais bénéficier des plans départementaux d’action pour le logement des personnes défavorisées et voir leurs conditions de vie s’améliorer.

Priorité : loger la population

Outre l’insalubrité de l’habitat, 20 000 foyers à la Réunion espèrent être logés. « Près de 10% de la population des DOM attend l'attribution d'un logement social » s’indigne Georges patient. Le conseil général réunionnais a donc apporté sa garantie d’investir 4 millions d’euros. Pour sa part, la ministre de l'Outre-mer, Marie-Luce Penchard, a déclaré que « l’objectif était de reconstituer un tissu urbain dégradé ».

Les sénateurs ayant adopté des amendements, le texte doit retourner pour une deuxième lecture à l'Assemblée nationale.

Darius Kachani - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...