International
LaVieImmo.com
InternationalInternationaljeudi 2 juillet 2015 à 14h46

Les acheteurs étrangers reviennent vers l'immobilier français


L'immobilier français à nouveau plébiscité par la demande étrangère
L'immobilier français à nouveau plébiscité par la demande étrangère
L'immobilier français à nouveau plébiscité par la demande étrangère (©dr)

La pierre française retrouve grâce aux yeux de la clientèle internationale. Britanniques en tête, selon l'Observatoire BNP Paribas International Buyers.

(LaVieImmo.com) - Les acquisitions par les non-résidents en France « retrouvent le chemin de la croissance », indique l'Observatoire BNP Paribas International Buyers, qui note une reprise de 1,5% des transactions par des étrangers l'an dernier. Une bonne performance, après un repli de 13% entre 2012 et 2013. Et surtout la première inversion de tendance depuis trois ans d'après la banque.

La présence des acquéreurs britanniques s'est particulièrement fait remarquer. Le nombre de transactions passé par ces derniers est en effet en augmentation de 33%, faisant des acheteurs d'outre-Manche la première demande internationale en France (32% du total). Devant les Belges (16%), les Suisses et les Italiens, qui ne représentent plus que 7,4 et 7,3% de l’ensemble des transactions, « contre plus de 10% en 2012 », souligne l'étude.

Reprise économique et baisse des prix

Pour la BNP, l'engouement particulier qu'a suscité l'immobilier français auprès des Anglais tient à plusieurs facteurs : « une forte reprise économique au Royaume-Uni, des taux d’intérêt bas, un euro faible et une légère baisse des prix de l’immobilier », explique François Laforie, directeur de l’activité BNP Paribas International Buyers.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

La contraction des prix l'an passé dans l'Hexagone a en effet créé un nouvel appel d'air. Résultat sans doute de cette plus forte attractivité des prix de la pierre, le montant moyen des transactions signées par les Britanniques recule de 6% par rapport à 2013. Tous acheteurs non-résidents confondus, les sommes investies baissent de 10% pour atteindre 315.000 euros en moyenne nationale selon l'observatoire, l'écart restant de taille entre Paris (582.000 euros) et la Province (287.000 euros). La donne changera-t-elle avec la hausse des prix en France ?



Retrouvez les prix au m² ville par ville, partout en France >>

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...