International
LaVieImmo.com
InternationalInternationalvendredi 4 février 2011 à 10h02

Les Chinois grignotent les vignobles


Un vignoble
Un vignoble
Un vignoble (©dr)

De plus en plus d’investisseurs chinois s’intéressent au vignoble bordelais. Du domaine Châteaux Latour-Laguens, propriété de Longhai International Trading Co. Ltd, ou bien Chenu Lafitte, racheté par un milliardaire, de plus en plus de propriétés battent pavillon chinois, selon Les Echos.

(LaVieImmo.com) - L’empire du Milieu porte une attention toute particulière à nos vignobles, sans se presser. « En quelques années, quatre ou cinq propriétés » ont été rachetées par des investisseurs chinois, selon le quotidien. Leur particularité : ils « prennent leur temps », souligne Olivier Vizerie, fondateur de l’agence spécialisée Millésime Immobilier, cité par Les Echos. Mais ils se focalisent sur des propriétés dont la consonance est proche de grands noms, tel Chenu Lafitte, qui rappelle le château Lafitte et « jouit d’un prestige immense en Chine », selon le quotidien. Si, pour l’heure, on ne peut pas encore véritablement parler de positionnement, « ils pourraient acheter des propriétés beaucoup plus importantes, voire des fleurons du vignoble », estime Olivier Vizerie.

Un domaine de 10M€

Si les transactions autour du Châteaux Latour-Laguens ou du Chenu Lafitte sont « modestes », il en va différemment du château de Viaud, racheté par le géant chinois de l’agroalimentaire Cofco pour un montant estimé par les professionnels à près de 10 millions d’euros. Ce domaine d’appellation lalande de pomerol est une valeur sûre. L’acheteur n’est autre qu’ « un immense conglomérat, qui est déjà un acteur important de la viticulture chinoise et qui possède la marque Great Wall, l’une des plus connues dans l’empire du Milieu ». Un phénomène qui pourrait faire tache d'huile.

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 04/02/2011 à 15:01 par JB

    Pourquoi ? ils sont pas Chinois ? peut être est-il plus politiquement correct de dire : "Certains investisseurs parmi les bien heureux fils de l'empire du soleil levant rachètent ?" LOL

  • 0 Reco 04/02/2011 à 12:06 par généralisation

    "Les Chinois rachètent"..... Ne serait-il pas plus exact de dire "des investisseurs chinois". L'usage de "Les Chinois" n'a aucun sens sinon d'alimenter la grande peur de la Chine actuellement à la mode. Personne n'écrirait "Les Britanniques rachètent ..ou Les Américains..". 1,5 milliard d'habitants cela mérite un peu plus de nuance.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...