International
LaVieImmo.com
InternationalInternationallundi 18 avril 2011 à 17h00

Les loyers "prime" des bureaux s'envolent à Londres


La City de Londres
La City de Londres
La City de Londres (©dr)

Les prix des bureaux londoniens ont fortement progressé au premier trimestre 2010 par rapport à la même époque en 2011. Dans la City, les loyers « prime » ont augmenté de 17,5 %. Mais West End remporte la palme de la plus forte hausse, avec 19 %.

(LaVieImmo.com) - West End est le secteur où la hausse a été la plus significative, c'est ce que nous apprend le rapport annuel de la société BNP Paribas real estate. Les prix des loyers « prime » ont atteint dans cette zone 1 117 € par mètre carré, soit une progression de 19 % en glissement annuel. Ce territoire représente, sur un an, un volume de transactions de 75 251 mètres carrés sur les 222 038 mètres carrés échangés à Londres.

Keith Harris, responsable de l’agence de location de bureaux de West End chez BNP Paribas, constate « une progression régulière de l’activité à West End, caractérisée par l’occupation de nouveaux espaces par des sociétés financières spécialisées prêtes à payer des loyers élevés en raison de la pénurie de sites de qualité. Les entreprises exerçant dans le domaine des médias et des nouvelles technologies sont également présentes sur ce segment, et compte tenu de l’offre très limitée, la demande, et par conséquent les loyers, augmentent ».

La City toujours attractive

Le quartier d’affaires historique de la capitale britannique possède encore presque la moitié du parc de logements de bureaux, avec sur un an, un volume transactionnel de 108 697 mètres carrés. Sur cinq ans, la baisse est conséquente, puisqu’il était de 130 064 mètres carrés en 2006. Les loyers « prime » restent pourtant moins élevés qu’à West End, malgré leurs augmentations de 17,5 %. Ils s’établissent aujourd’hui à 657 euros du mètre carré.

Dan Bayley, responsable des locations à Central London chez BNP Paribas, estime que la City connait actuellement « une période de consolidation. À Central London dans son ensemble, de nouveaux besoins apparaissent sur le marché et des pré-commercialisations de grande envergure sont en cours de discussion ». Les quartiers, moins importants en volume, de Midtown et des Docks, ont vu leurs loyers « prime » de bureaux respectivement augmenter de 14 % (604 euros du mètre carré) et 4 % (440 euros du mètre carré).

Damien Fournier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...