International
LaVieImmo.com
InternationalInternationalmardi 8 décembre 2015 à 11h38

Les tours font la course à la hauteur à Londres


La tour imaginée par l'architecte Eric Parry
La tour imaginée par l'architecte Eric Parry
La tour imaginée par l'architecte Eric Parry (©Eric Parry Architects)

Les plans d'un futur édifice appelé à régner sur les toits de la ville ont été présentés lundi à la presse. Mais les travaux ne devraient pas commencer avant plusieurs années.

Un nouveau building géant pourrait voir le jour au cœur du quartier des assurances, à Londres. Si les plans présentés par l'architecte britannique Eric Parry sont validés par la ville, la tour de 303,6 mètres exactement, baptisée One Undershaft, dominera le ciel londonien d'ici quelques années.

Le promoteur Aroland Holdings, basé à Singapour, est quant à lui déjà dans les starting-blocks, rapporte Business Insider. Haute de 73 étages et totalisant quelque 90.000 mètres carrés d'espace, elle pourra alors accueillir 10.000 personnes.

1e (ex-aequo)

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Ce gratte-ciel devancerait alors la Salesforce Tower, haute de 230 mètres, ou encore le Leadenhall Building (225 mètres). En réalité, seule une tour lui ferait un peu d'ombre : le Shard, qui a vu le jour il y a près de trois ans dans la capitale britannique, et qui lui aussi, mesure... 303,6 mètres ! C'est-à-dire juste en-dessous de la taille limite autorisée pour les immeubles de grande hauteur à Londres, 310 mètres, précise le magazine.

“Londres prouve qu'elle peut encore attirer les investisseurs internationaux en créant d'uniques et importants nouveaux bâtiments, explique au magazine économique l'architecte Eric Parry. Ce building posera de nouveaux standards pour la ville en terme de confort, de qualité, de performance environnementale, et en plaçant le public au cœur de la tour.” Bref, une tour dont les Londoniens devraient être fiers.

Mais avant de voir ce projet se réaliser, il s'agira d'abord de démolir en partie une tour de 28 étages déjà bâtie sur le site, occupée par l'assureur Aviva. Le groupe devra donc déménager le temps que dureront les travaux pour y ériger la nouvelle One Undershaft, qui sera deux fois plus haute. Mais l'assureur n'a pas à se presser : aucune date n'est encore fixée, et le chantier ne devrait pas commencer avant quelques années. Et d'ici là, la "deuxième plus haute tour de la ville", le 22 Bishopgate, devrait déjà être en place.

Découvrez le chantier de la plus haute tour du monde, en Arabie saoudite >>

Léo Monégier
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...