International
LaVieImmo.com
Internationallundi 30 avril 2012 à 12h01

Londres : Les prix à la location flambent pendant les J.O.


L'appartement coûte 700 euros la nuitL'appartement coûte 700 euros la nuit (©Chitrapa / Wikimédia)

Avec l’approche des Jeux Olympiques de Londres, des particuliers ont senti le filon pour louer leurs appartements à des prix vertigineux.

(LaVieImmo.com) - La tenue des J.O. est un effet d'aubaine pour les propriétaires londoniens qui n'hésitent pas à quitter leurs logements et à les louer au prix fort. Le rendez-vous sportif qui s’approche à grands pas suscite à la fois la peur et la joie des habitants de Londres. La ville, déjà très peuplée en temps normal, sera inondée de touristes dès le 27 juillet. Et les Londoniens ne souhaitent pas laisser filer l’occasion pour louer leurs appartements à des prix très élevés, selon le site HuffingtonPost.fr. « Maisonnette à louer, quartier recherché de Londres (Notting Hill), 700 euros par jour ». Ce type d’annonces est devenu monnaie courante. Matt Heiman, heureux propriétaire préfère quitter les lieux et louer son logis à cette somme astronomique pendant les deux semaines des Jeux. Soit plus du double du prix qui est affiché à Londres en haute saison, indique le site d’information.

Des loyers multipliés par 5

Comme en France, les sites de locations entre particuliers pullulent sur la toile. A Stratford, un quartier populaire mais avoisinant le village olympique, « certains loyers ont été multipliés par 5 ». Des annonces qui concernent le quartier de Russel Square affichent des prix allant jusqu’à 12.200 euros la semaine. Certains agents immobiliers considèrent ces prix comme étant peu réalistes. Comme Claudine Morgan, administratrice dans le réseau immobilier Winkworth, qui met en garde les propriétaires trop gourmands : « nous avons des demandes de gens qui vont travailler pour les jeux Olympiques et sont prêts à dépenser un peu plus, environ 55 ou 65 euros par nuit. Mais personne ne vient en disant « J'ai un budget de 2.500 ou 5.000 euros, trouvez-moi quelque chose » », déclare-t-elle au HuffingtonPost.

Pourtant, certains professionnels n’estiment qu’à 20 % l’augmentation des demandes pour la période des JO. Une situation qui pourrait se retourner contre les propriétaires puisque la demande ne satisfait pas toutes les offres proposées par les agences et les particuliers. « J'ai discuté avec un très grand nombre de membres de notre association qui ont des agences dans le centre de Londres. Et combien d'affaires ont-ils conclues jusqu'à maintenant? Trois! », s'exclame Tim Hyatt, président d'une association d'agents immobiliers, Residential Lettings Association (ARLA) et cité par le site web.

Une offre supérieure à la demande

Le président d’ARLA rappelle toutefois qu’il est risqué pour un propriétaire de libérer un appartement déjà occupé pour le louer à un prix élevé pendant les JO. « Est-ce que vous voulez prendre le risque de jeter dehors un bon locataire, qui loue depuis 6 mois ou 18 mois, pour un gain de très court terme, et avec la perspective d'avoir à le relouer ensuite, avec les coûts afférents? Pas sûr ». D’autant plus que le parc hôtelier londonien avec ses 140 000 chambres d’hôtel est prêt à accueillir un grand nombre de touristes.

Retrouvez les prix à la location au m², ville par ville : cliquez ici

Badr Lebnioury - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)