International
LaVieImmo.com
InternationalInternationalvendredi 4 décembre 2015 à 15h35

Mondial 2022 : le méga-projet immobilier du Qatar


Vue d'un chantier au Qatar
Vue d'un chantier au Qatar
Vue d'un chantier au Qatar (©Flickr)

Le pays entend loger pas moins de 180.000 migrants, grâce à ce chantier de grande ampleur.

(LaVieImmo.com) - Le Qatar a signé jeudi les premiers contrats pour un méga-projet immobilier devant héberger quelque 180.000 migrants, dans sept cités-dortoirs en vue du Mondial-2022. De nombreux ouvriers qui seront logés sur ces nouveaux sites vont travailler sur des projets d'infrastructure liés directement ou indirectement à la Coupe du monde de football que le pays doit accueillir en 2022.

Les sept sites devraient être fin prêts dans deux ans, ont indiqué à la presse des responsables qataris au cours d'une cérémonie organisée pour la signature en présence du Premier ministre, cheikh Abdallah Ben Nasser Ben Khalifa Al-Thani.

Projet achevé d'ici à fin 2017

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

"L'ensemble du projet sera achevé d'ici la fin de 2017", a déclaré Jamal Al-Kaabi, directeur de l'Office central de la Planification, qui supervise les grands projets d'infrastructure. A ces programmes en cours de construction, doivent s'ajouter à la Cité des Travailleurs, un vaste complexe d'habitat inauguré cette année à la périphérie de la capitale Doha avec une capacité d'accueil de quelque 70.000 personnes. Les contrats signés jeudi ont été conclus entre des représentants du gouvernement et des membres du secteur privé pour un premier centre d'hébergement, d'une capacité de 24.000 travailleurs, au nord de Doha.

A noter que les autorités n'ont pas divulgué le coût total de ces nouvelles cités, équipées de cafétérias, de salles de télévision, de salles de gymnastique, de mosquées et d'autres lieux de culte. "Nous essayons d'offrir un hébergement adéquat qui réponde aux normes et exigences de l'Etat", a simplement déclaré M. Kaabi. La décision de construire des logements plus modernes est intervenue après des critiques incessantes d'ONG concernant des logements surpeuplés dans lesquels s'entassent des ouvriers.

Découvrez ces villes où il fera bon investir en 2016 >>

Avec AFP

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...